Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

mardi 31 mars 2009

Dollhouse - Episode 1.07

. / Echoes
Saison 1, Episode 7
Diffusion us : FOX - 27 mars 2009
dollhouse dollhouse dollhouse


Résumé :
Une drogue fait oublier aux gens qui ils sont.

Mon avis :
La série retombe un peu après l'épisode 1.06. La qualité reste supérieure aux 5 premiers et de loin mais il manquait ce petit plus qui en aurait fait un grand épisode. Comme par exemple avoir de vrais effets pour la drogue. Là, c'est un petit trip et zou, tout redevient normal. Un trip bien différent suivant les personnes en plus. Sans compter que Echo se fait largement dosée mais tout va bien. Je sais qu'elle est censée être spéciale mais bon, quand même ...

Et puis il y a la grosse révélation qui tombe bien à plat. Caroline a donc rejoint la dollhouse parce que son petit ami est mort lors d'une effraction pour dire à quel point c'est mal d'expérimenter sur les animaux. J'ai du mal à croire que cela se résume seulement à ça. J'espère vraiment qu'il y a plus derrière tout ça et que cette mort n'est que le premier élément déclencheur d'une liste d'évènements qui la pousseront à se faire dollifier.
D'un autre coté, rester simplement là, ça correspond en partie au personnage de cruche. Que cela soit Caroline ou Echo, elle en tient une couche la petite brune. Prenons Caroline qui veut libérer les animaux et pense faire tomber une multinationale avec une simple vidéo d'un laboratoire. Je ne dis pas que son envie de sauver les animaux est mauvaise, mais par contre, agir de la sorte est totalement inutile. La population sait ce qui est pratiquée sur les animaux et les multinationales ont tellement de pouvoirs qu'elles font vite oublier les incidents de ce type. Et puis bon, renoncer à qui elle est parce que chouchou s'est pris une balle avant de crever sur la pelouse du campus dans l'indifférence la plus totale de tous les étudiants figurants, c'est un peu concon quand même.
Et si on va du coté Echo, c'est propre à la doll de faire confiance aveuglément ou presque. Ce qui en fait une personnage nunuche. Mais même en active, elle reste nunuche, comme l'ont prouvé les différents épisodes jusqu'alors. Là, elle suit sans hésiter l'étudiant qu'elle a jamais vu et met une plombe avant de se méfier à partir du moment où elle comprend que l'étudiant est là pour récupérer la deuxième fiole de la drogue expérimentale. (D'ailleurs, c'est moi ou c'était évident qu'il la voulait dès le départ ? Déjà parce que l'acteur joue toujours des méchants fourbes et ensuite, parce que le boss du labo a bien insisté sur le fait qu'il y avait deux fioles).

Victor par contre, a un passé à peine esquissé mais bien plus logique. Il a apparament fait la guerre du golfe. Et dès lors, connaissant les traumatismes dont nombres de soldats ont en revenant, cela peut se comprendre qu'il choisisse la "facilité" de tout oublier. Par contre, que dalle pour Sierra qui ne fait que revivre son viol.
L'autre élément intéressant de l'épisode est que la dollhouse recrute que des volontaires apparament. Même si DeWitt choisit des personnes très fragiles ou coincées, elle leur laisse le choix avec la promesse que dans 5 ans, tout est terminé et que l'ex doll n'aura plus rien à craindre financièrement parlant. Cela amène un point intéressant : les dolls sont elles relachés après 5 ans ? Comment peuvent elles savoir que les 5 années sont écoulées ? Tout repose sur la bonne foi de la dollhouse et on a bien vu à quel point ils paraissaient peu recommandables tout de même.

Par contre, le comique de Topher et DeWitt sous influence m'a laissé plutôt froid. J'ai même mis un certain temps avant de capter que Topher était sous influence. (En fait, jusqu'à ce qu'il y ait le plan ralenti sur lui touchant DeWitt, signifiant la contamination). Bon, ils se comportent comme des gamins. Super quoi. C'était peut-être l'occasion de creuser DeWitt et ses motivtions à être à la tête de la dollhouse et lui donner une dimension beaucoup plus ambigue en révélant, par exemple, qu'elle est aussi là par obligation, voir que c'est elle-même une doll active. Les méchants complexes sont toujours plus intéressants que les méchants qui ont juste un accent british. Les idées ne manquent pas mais bon, je vais pas faire le boulot de Joss à sa place non plus.

Et puis, il y a Mellie, alias November, qui quitte Ballard. J'ai bien peur que Mellie disparaisse plus ou moins malheureusement et que Ballard se retrouve à nouveau totalement à l'ouest de la série. Grrrr. Moi qui commençait à shipperiser sur ces deux là ...

Bref,
un épisode qui creuse encore un peu la dollhouse et forcément, l'épisode s'en sort plutôt bien. Ca n'est pas culte mais ça se laisse suivre tranquillement. Le fait d'écarter la mission du jour comme centre et moteur de l'épisode ainsi que Echo par ricochet, fait beaucoup gagner à la série. Par contre, n'avoir que d'infimes touches est moins top top.

Posté par Speedu à 17:36 - Dollhouse - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,