Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

samedi 18 avril 2009

Harper's Island - Episode 1.02

. / Crackle
Saison 1, Episode 2 sur 13
Diffusion us : CBS - 16 avril 2009
Harpers Harpers Harpers

Résumé :
Et trois de moins au mariage.

Mon avis :
L'héactombe continue. Le prête est à peine arrivé qu'il dégage, se faisant décapité (?) une fois pendu comme un cochon dans les bois. Puis la gothique est retrouvée suicidée avant que la bourge au chien merdique soit cramée dans un grand trou dans les bois.
J'aime assez les meurtres. Il y a de la variété et cela reprend bien les codes habituels des meurtres des slashers. Par contre, la série manque cruellement de gore. Je pense au meurtre du prêtre. A t'il été décapité ou juste le machin dans sa face ? De même, pas une goutte de sang dégoulinant du gros trou dans le gorge du cerf. Le gore avec la sauce tomate qui gicle partout est un des gros attrait du slasher. Et sans cela, c'est un mauvais slasher sauf si il se rabat avec bonheur sur le second degré.

Et là, c'est le second problème de cet épisode. Il manque cruellement de second degré et de gros clichés qui font rire tellement c'est stéréotypé. Là, l'ambiance est super sérieuse. Je n'ai rien contre une ambiance sérieuse, mais elle doit alors permettre une ambiance oppressante qu'il n' y a pas du tout dans cet épisode. En fait, le problème est qu'on s'en fout des personnages du fait qu'ils n'ont pas été développé. On ne peut pas s'attacher à eux pour l'instant hormis sur un intérêt purement physique. Hum Cameron Richardson ... Hum Elaine Cassidy ... Je dirais bien  Katie Cassidy (la mariée) mais en brune elle est bof et puis elle joue super mal dans cet épisode (bon certes, les autres, c'est pas mieux mais bon ...)

Parce qu'il faut être honnête. Il ne se passe pas grand chose dans l'épisode. Christopher Gorham les prend pour des scouts de 7 ans avec sa chasse au trésor neuneu, la gothique explique que c'est trop dur la life de gothique dans un village isolé sur une île et que sa maman tuée aussi par le serial killer lui manque et que Los Angeles serait super bien. Et elle couche en plus. Du coup, elle méritait de finir pendue et rependue. Elle ne sait pas que seules les vierges survivent à un slasher ?

Et puis on a ZE révélation. C'est le père de la mariée qui a fait venir Hunter, le playboy pour empécher sa fille d'épouser Christopher Gorham. Et il ment honteusement à sa fille ... Alala. ...

Bref, un épisode qui pèche par son manque de gore, de second degré et d'intérêt soapesque.

Posté par Speedu à 15:11 - Harper's Island - Permalien [#]