Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

lundi 20 avril 2009

Terminator: Les chroniques de Sarah Connor - Episode 2.21

. / Adam raised a Cain
Saison 2, Episode 21 sur 22
Diffusion us : FOX - 3 avril 2009
Diffusion française : TF1 vision (vost) - 4 avril 2009
 

Résumé :
John, Sarah et Cameron kidnappent Savannah qui est la cible d'un Terminator.

Mon avis :
L'avant dernier épisode de la saison nous offre d'entrée un moment culte et inattendu. Derek meurt de façon brutale et franchement imprévisible. Bon, les rabats joies vont arguer qu'il se jette sur le Terminator mais non, il avance prudament, se retourne, n'a pas le temps de réagir que le Terminator lui plante une balle entre les deux yeux. C'est un moment incroyable et génial. Bien sur, je suis dégouté de perdre Brian Austin Green (qui avait en plus annoncé que la saison 3 éventuelle de la série serait prioritaire sur le pilote de série sur laquel il a été engagé) mais la façon de le faire mourir, froidement, sans ralentis, sans tentative de réanimation, sans agonie est purement excellente. C'est la guerre, c'est un soldat mort au combat. Pas le temps de s'attarder sur son cas si on veut survivre. C'est cruellement réaliste.

Voilà donc Savannah avec John, ce qui fait un peu avancer les choses. Il découvre enfin l'existence de John Henry qui est basé d'après Cromartie et la trahison de Ellison qui cherche à négocier la libération de Savannah. Ellison qui joue sur les deux tableaux puisqu'il cherche à cacher à Weaver qu'il connait les Connor, une Weaver sentant venir la possible trahison de Ellison alors que Savannah semble être importante pour la survie d'un John Henry qui se permet de lui mentir. Chacun ment à chacun et cela offre une dynamique de tension intéressante, surtout qu'on se dit qu'avec une petite phrase, les alliances pourraient se former mais aussi cela pourrait provoquer une guerre totale entre les différents protagonistes.

L'autre point amené par John Henry est la question de savoir si il est le gentil ordinateur ou non. C'est vrai qu'à ce niveau de révélations, même pour nous, il est impossible de savoir si John Henry est vraiment un gentil ordinateur ou non. D'ailleurs, on n'est toujours pas plus avancé sur les véritables motivations de Weaver. Travaille t'elle pour la résistance, pour Skynet, pour elle-même (à la Jesse finalement) ? Quelle importance revet Savannah ? Est elle un élément crucial de la résistance dans le futur ou simplement un moyen d'assurer la couverture de Weaver ?

Et comme si tout cela ne rendait pas l'épisode déjà bien rempli, on en rajoute une couche avec le cliffhanger final qui voit Sarah capturer par la police dans un piège tendu. Mais par qui ? Skynet qui suivait de loin les négociations ? Ellison malgré le fait qu'il dit n'y être pour rien ? Weaver ? John Henry ? Cameron ? Et oui, pourquoi pas ? Elle voit d'un mauvais oeil les décisions de Sarah et peut estimer qu'elle représente un danger pour John avec sa logique bien particulière.

Bref, un épisode de lancement du grand final. Un épisode particulièrement réussi qui enchaine les grands moments : la mort de Derek, les questionnements sur les motivations de chacun, la capture de Sarah et un Terminator toujours en ballade. De quoi nous offrir un final grandiose.

Posté par Speedu à 15:44 - Terminator - Permalien [#]