Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

dimanche 19 avril 2009

Terminator: Les chroniques de Sarah Connor - Episode 2.16

. / Some must watch, while some must sleep
Saison 2, Episode 16 sur 22
Diffusion us : FOX - 27 février 2009
Diffusion française : TF1 vision - 28 février 2009
 

Résumé :
Sarah oscille entre rêve et réalité. Mais quelle est la réalité ?

Mon avis :
Le plus mauvais épisode de Sarah Connor se trouve ici même. C'est un supplice de suivre cet épisode oscillant entre rêve et réalité, entre Sarah kidnappée par le mec qu'elle a tué dans le déset ou ses problèmes de sommeil.

Le concept de base de ne pas trop savoir ce qui est vrai de ce qui est faux est un bon concept à la base. Perso, je l'aime bien. D'ailleurs, l'épisode de Buffy sur ce point était réussi à mon goût (alors que beaucoup n'avaient pas aimé l'épisode en raison de la possibilité que Buffy soit folle et non une tueuse). Ici, c'est raté. L'intrigue kidnapping sert à mettre en relief la culpabilité de Sarah mais je m'en tape royalement de ces états d'âme foireux. Pour moi, la vraie Sarah Connor ne doit pas pleurnicher sur son sort, elle fait face à l'adversité, cachant ses vraies émotions. Là, pitié quoi, achevez là la pauvre. Et top du top, la fin qui nous révèle qu'elle n'a pas tué le mec en fait et que c'est la réalité. Ok, bien sûr. Ca m'énerve profondément ce coté "Sarah ne doit pas tuer". Ce premier meurtre avait une justification et aurait pu amener Sarah à craquer mais la révélation qu'il n'est pas mort anéanti tout cela. Et le pire, c'est que cela va servir pour la suite de la saison malheureusement. Ce la rend presque indispensable cet épisode.

Du coté rêve donc, l'ironie est que Sarah ne dort pas. Elle n'y arrive plus alors John, en bon fils dévoué, décide de la placer dans un institut du sommeil. Mais cet institut est louche et Sarah le croit diriger par un Terminator. Et là arrive le seul bon moment de l'épisode. Voir John et Sarah se faire abattre a un coté jouissif assez colossal pour moi. Oui, j'ai pris mon pied à les voir claquer. Et ça aurait donner Terminator: The Cameron Phillips Chronicles :)

Bref, le plus mauvais épisode de la série. Il rate totalement le coche en raison d'une écriture d'une lourdeur incomparable. Une plaie à suivre mais malheureusement, un épisode à voir pour la suite. Le principe de la double peine quoi.

Posté par Speedu à 15:18 - Terminator - Permalien [#]