Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

mardi 21 avril 2009

Heroes - Episode 3.24

Je suis Sylar / I am Sylar
Saison 3, Episode 24 sur 25
Diffusion us : NBC - 20 avril 2009
Diffusion française : TF1 vision - 21 avril 2009
heroes heroes heroes

Résumé :
Les héroes sont en pleine crise d'identité.

Mon avis :
Pendant que la Petrelli family en version extended (avec Noah donc) finit tranquillement ses big mac, on revient aux vrais heroes, ceux qui ont des bébés et des lunettes.

Du coté de Parkman, il est tout gaga de son junior et décide de retourner vivre avec sa femme. Enfin son ex femme. Lui avouera t'il qu'il a fantasmé sur Daphné et l'a emmené en rêve à Paris ? Je crains que non vu comment Daphné est totalement zappée, comme si elle n'avait jamais existé. C'est dommage de voir Parkman passait aussi vite à autre chose et revenir auprès de son ex qui ne dit rien et l'accepte à bras ouverts alors qu'il l'a quand même trompé avec Mohinder, qu'il a élevé une fille et qu'il a voulu culbuté Daphné.
Il ne se passe pas grand chose pour la Parkman family, si ce n'est qu'il se débrouille pour que les soldats de Danko ne les voient pas alors qu'ils passent sous leur nez. C'est bateau comme scène mais l'effet est toujours aussi réussi sur moi. J'adhère. Mais c'est bien peu cette scène de 10 secondes sur toute la partie Parkman.

Hiro et Ando continuent leur crise de couple. Ando se voit Batman alors que Hiro le voit même pas comme RObin mais plutôt comme Alfred je crois. Ando se questionne sur sa place dans le couple et rêve de grandeur et d'indépendance. Et Hiro a du mal à l'accepter. J'y vois un splendide parallèle avec la vie de couple dont la femme serait au foyer, exploité par son mari. Le "j'en ai marre d'être l'appat" m'a fait pensé à un "j'en ai marre de faire la lessive chouchou". Et les réponses condescendantes de Hiro font vraiment penser à du "mais oui chérie, tu peux faire bien plus que la lessive mais en attendant, on ne va quand même pas mettre des vêtements sales alors retourne à ta machine". Oui, je vois parfois des choses bizarres dans certaines séries. Mais je ne doute pas trop de l'exactitude de ce subtext (oui le subtext n'est pas forcément amoureux).
Pour en revenir à l'épisode, ils décident de s'attaquer à eux deux à l'immeuble 26. Mais le plan A foire et le plan B aussi vu que Hiro a soudainement mal à la tête en voulant stopper le temps. Hum ...

De son coté, Danko a besoin de Taub mais Sylar ne sait plus qui il est. Il se prend pour sa mère et discute tout seul. Il n'a jamais paru aussi fou que dans ces scènes. L'ensemble est plutôt réussi mais un poil longuet quand même. Tout ça pour conduire Sylar à être président à la place du président en se servant de la peau de Nathan. La "identity crisis" de Sylar est logique et bien mené. Les interactions avec Danko qui voit en lui son Ando personnel est bien conduite. Non, il n'y a rien à redire sur ce point si ce n'est que ça traine un poil en longueur.

En fait, dans l'ensemble, l'épisode est bon comparé aux précédents. Certes, on est loin de ce qu'a pu proposé la série en saison 1 mais ce ne fut pas une torture à regarder jusqu'au bout. Mais le vrai problème de cet épisode est qu'il n'amène aucun enjeu pour le season finale de la semaine prochaine. Il n'y a aucune tension, aucune montée en pression. Les enjeux sont : Hiro trouvera t'il de l'aspirine et comment va t'on justifier le Deus Ex Machina de Sylar immortel et comment on va surprendre le téléspectateur avec la scène de la Petrelli Family dans une eùbuscade travaux publics des soldats de Danko.

Pendant ce temps, Micah court et court et court ... jusqu'à son agent pour lui botter les fesses. Quel intérêt de le faire revenir si  c'est pour ça ???

Un dernier truc, j'espère que la version française osera le "Sylar m'a tuer" sur le mur. Ca serait drôle. Demandez à Omar si ce n'est pas drôle.

Bref, un épisode bien meilleur que les derniers mais qui ne pose aucun enjeu et aucune tension en vue d'un final qui va tourner au pétard mouillé si on a de la chance. J'espère me tormper mais j'en doute.

Posté par Speedu à 19:33 - Heroes - Permalien [#]