Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

mercredi 21 mars 2007

Les experts Miami - Episode 5.02

Going Under
Saison 5, Episode 2
Diffusion us : CBS - 25 septembre 2006
Diffusion belge : RTL TVI - 12 mars 2007
Diffusion française : TF1 - Un jour, entre l'épisode 5.18 et le 1.22
mia_0502_073

Résumé :
Horatio contre un gang de bikers importateurs de corner shots.

Mon avis :
Retour à la normale avec une enquête à Miami. Un épisode qui se retrouvera à 20h50 sur TF1 rien que pour son intro bikinis et grosses motos rappelant les débuts de chaque épisode de la cultissime série Pacific Blue, série de flics à vélo qui rattrapaient des voitures lancées à fond mais pas des piétons courant tranquillos.

Le mort du jour atterrissant sur une terrasse de café était un membre d'un gang de bikers qui s'est révélé être en fait un flic infiltré. Il enquêtait sur le traffic que pouvait faire ce gang avec un autre biker se révélant être aussi un flic infiltré. On se dit dès ce moment, c'est lui le coupable, c'est un ripoux. Ben non. Mais on ne le sait qu'à la fin. Donc ça enquête, ça découvre le traffic du gang : des corner shots, un système articulé avec caméra dans lequel on place son arme et on peut ainsi viser tout en restant à couvert. Et l'équipe découvre un corner shot dans la sacoche du chef des bikers. Et le flingue du flic infiltré encore vivant dedans. Mais cela ne colle pas avec les résidus retrouvés. Le flingue a été placé là pour faire porter le chapeau à un autre, le coupable étant celui qui avait invité le flic mort dans le gang. Il avait découvert que c'était un flic et a décidé de le tuer avant que le chef ne s'en aperçoive et ne les tuent tous les deux.

Bon, c'est du basique, rien de bien spécial à signaler. Les poses de lunettes, les mains sur les hanches sont là, les phrases chocs sont là, les twists sont là, bref, du CSI Miami d'école.
On peut regretter la fin super morale avec le flic infiltré à qui Horatio fait la morale : faut pas franchir la ligne et il est en train de le faire en se droguant notamment. Et le flic de répondre que quand on a un flingue sur la tête parce que le chef se méfie, on n'a pas le choix. Et hop, Horatio qui tente de le faire culpabiliser en citant l'exemple de son frère qui a plongé trop profond pour remonter, exemple qui ne parle absolument pas au flic qui ignore tout de Raymond Caine. L'idée du flic qui se rend pas compte qu'il plonge trop dans le milieu est plutôt bonne mais elle n'est pas du tout développée.
Autre bonne idée : la femme à qui le flic infiltré mort manque. Mais là encore, on ne fait que survoler le problème, y compris le fait qu'elle est la cause de la mort puisque le tueur découvre que c'est un flic en la voyant régulièrement l'observer en cachette. On n'a ni : "c'est de votre faute", ni le "mais non, vous n'y êtes pour rien" et c'est dommage. Tout comme le fait de ne pas avoir approfondi sa douleur d'être séparé de son mari tout le temps.

Reste par là-dessus, Calleigh qui plante la voiture dans un marai dans une très belle scène mais qui s'avère totalement inutile puisque sans conséquence, Calleigh qui s'est tapée le flic infiltré survivant mais dont on s'en fout royalement et Boa Vista qui doit s'affirmer comme lui conseille Ryan Wolfe qui l'adore soudainement (alors qu'il voulait limite la brûler vive l'épisode précédent)

Bref, du CSI Miami ultra classique. Ca se regarde sans problème si on aime le style CSI Caruso.

Posté par Speedu à 23:10 - Les experts : Las Vegas, Miami, Manhattan - Best Of - Permalien [#]