Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

mercredi 15 avril 2009

Chuck - Episode 2.08

Les vertiges de l'amour / Chuck versus the gravitron
Saison 2, Episode 8
Diffusion us : NBC - 24 novembre 2008
Diffusion belge: La Deux - 11 avril 2009
Diffusion française: TF1 - 12 avril 2009
Chuck_208_0011 Chuck_208_0411 Chuck_208_0572

Résumé :
Chuck découvre la vérité sur Jill.

Mon avis :
Thanksgiving revient déjà dans la série. J'ai l'impression que c'était hier le premier thanksgiving avec le test du couple Morgan / Anna qui est bien passé à la trappe dans les confins de la kelleyrisation en règle. D'ailleurs, on ne voit même plus Anna au Buy More. Sa carte verte était expirée ?

Mais au lie ude fêter déjà à nouveau cette fête, Chuck préfère affronter son ex, membre du fulcrum plus ou moins contre son plein gré. Enfin, c'est assez difficile à savoir si elle veut vraiment agir pour les bons ou si c'est une feinte pour gagner la confiance de Chuck. Mais peu importe, Chuck ne se laisse pas faire et la capture en bon agent bien dressé. C'est vrai, j'ai l'impression qu'il y a encore quelques temps, il aurait trahi les services secrets par amour ou amitié. Et là, il ne se pause pas trop de questions et enferme Jill dans la Yaris suréquipée (je veux les mêmes options si j'en achète une un jour.)

L'épisode enchaine les bons moments (la centrifugeuse, le palais des mirroirs, le détecteur de mensonges, Chuck qui se la pète avec son manuel d'utilisation de la base secrête, ...) Mais je ne sais pas, il manquait un truc qui aurait rendu le tout meilleur, plus lié. Ou bien était ce le fait que l'intrigue Jill perd tout intérêt rapidement puisqu'on sait d'avance qu'elle va partir et qu'il ne va rien arriver à Chuck ?

Et on ne peut pas trop compter sur le Buy More qui n'innove pas vraiment, se contentant de jouer sur les points forts des personnages truculents du magasin sans une once d'originalité. On peut rire de Big Mike en pécheur, mais ce n'est pas nouveau que les scénaristes jouent sur le décalage du personnage. Morgan et son obsession de la bouffe d'Ellie, Jeff et sa bétise le faisant tomber dans son propre piège et Lester qui est là. Bon, j'admets, Morgan pencher dans la poubelle, c'est très drôle. Tout comme Morgan qui espère avoir d'autres trucs que Chuck et Sarah entrant main dans la main. On peut aussi mettre la scène d'intervention de Big Mike au rang des grands moments de Chuck (pauvres écrans plats ...)
Et puis cet épisode me permet d'associer à tout jamais une dinde avec Ellie. Et c'est tellement vrai en plus ...

Bref,
un épisode sympa à suivre mais trop en mode automatique et prévisible.

Posté par Speedu à 19:41 - Chuck - Permalien [#]