Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

lundi 13 avril 2009

Stargate Atlantis - Episode 4.20 - Season finale

Seul au monde / The last man
Saison 4, Episode 20 sur 20
Dernier épisode de la saison
Diffusion us : Sci Fi - 7 mars 2008
Diffusion française : SerieClub - 2 avril 2009
atl_420_0060 atl_420_0774 atl_420_1033


Résumé :

John se retrouve 48 000 ans dans le futur.

Mon avis :
Hop, hop, une petite pirouette scénaristique pour faire avancer la situation Teyla. On envoit John dans le futur. Bon, je suis méchant parce que l'ensemble se tient, que cela soit le début avec le passage chez les Genai, le voyage dans le temps et le cliffhanger tout pourri.

Encore une fois, on pique une idée de SG1 et une idée de génie en plus puisque "1969" était un des meilleurs épisodes de SG1 (Teal'c en hippie quand même). L'idée est un peu plus développée ici que le passage dans le futur avec la vieille Cassandra puisque John y reste dans le futur et rien que 700 ans tant  qu'à faire.

La gestion du futur est plutôt bonne et bien menée. Je ne vois pas de gros défauts à signaler à l'ensemble qui se tient bien et se suit sans problème. Les passages "que sont t"ils devenus sont eux-même très sympas et conformes aux personnages. Teyla est morte donc pas là (conforme au personnage toujours absent cette seconde partie de saison), Ronon veut tout faire péter et se fait lui-même péter (Ronon "on fait tout péter" Dex quoi), Sam se sacrifie héroïquement (normal qu'elle crève, y a pas O'Neill pour la sauver) et McKay s'offre le beau rôle en concluant avec la belle. C'est du conforme, du peu surprenant mais du bien amené, du rapide et c'est sympa à suivre. En plus, le maquillage vieux de McKay est réussi (par contre celui de Lorne ... hum hum ...).
Le seul "problème" de cette partie futur est sa conclusion expédiée. John trouve la solution pour ne pas être brûlé dans l'atmosphère et revient à la bonne époque un peu par miracle vu qu'on ne voit rien après sa mise en stase. Ca me gêne un poil même si j'ai bien conscience que ça aurait été chiant ces deux ou trois minutes à voir holo McKay calculer, John sortir de la stase, s'étouffer à moitié et repartir dans le présent.

Et une fois dans le présent, avec la bonne adresse pour retrouver Teyla, l'équipe s'y rend, ne trouve personne et se prend l'entrepôt sur la gueule. A suivre ... Et là, le cliffhanger perd beaucoup en crédibilité. COmment s'inquièter pour eux vu qu'ils se prennent un entrepot virtuel sur la tête. Oui, la 3D dépassée et limite archaïque de ce plan final fait rire plus qu'autre chose. Il fallait sacrifier quelques cascadeurs et faire s'effondrer un vrai entrepôt. :)

Donc les enjeux du season premiere seront : sortir des décombres, retrouver Teyla avant qu'elle accouche, la faire accoucher et ramener tout le monde sur Atlantis sains et saufs (à l'exception des figurants qui vont y rester sous les décombres virtuels de l'entrepôt virtuel). Peut-être que Michael y passera à l'occasion. Je l'espère parce qu'il commence à me saouler celui-là qui veut détruire la galaxie parce que personne veut être son ami. Normal, t'es un psychopate avec un complexe de supériorité !

Bref, un season finale original tant l'histoire peut faire épisode normal de saison. C'est bien mené, bien rythmé et intéressant à suivre. Un bon épisode, ça c'est sûr. Maintenant, est un bon season finale ? J'en suis moins persuadé. Les enjeux lancés par le cliffhangers sont pas folichons, la franchise nous a habitué à beaucoup mieux.

Posté par Speedu à 18:19 - Stargate Atlantis - Permalien [#]