Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

samedi 11 avril 2009

Chuck - Episode 2.06

Chuck et son ex / Chuck versus the ex
Saison 2, Episode 6
Diffusion us : NBC -
Diffusion belge : La Deux - 28 mars 2009
Diffusion française : TF1 - 29 mars 2009
Chuck_206_0010 Chuck_206_0241 Chuck_206_0404
Chuck_206_0499 Chuck_206_0514 Chuck_206_0599

Résumé :
Chuck tombe sur Jill, son ex qui lui a brisé le coeur et décide de la revoir.

Mon avis :

Chuck a une ex. Si, si. Et une bombe puisque c'est Jordana Brewster qui lui prête ses traits (Fast and furious 1 et 4, The Faculty, ou encore DEBS où elle jouait une super espionne) Pour ceux qui désirent voir Jordana Brewtser nue, visionnez les films Nearing Grace et The invisible circus.

On avait un peu oublié Jill depuis le temps. Chuck n'en avait plus vraiment parlé depuis le deuxième ou troisième épisode. Et là, elle débarque parce qu'elle est l'assistante d'un scientifique qui est peut-être impliqué dans une menace virale. Evidamment, c'est la cas mais l'épisode éjecte l'intrigue espionnage. Elle ne sert que de prétexte à repousser Chuck vers Jill puisqu'il doit la draguer pour obtenir des infos et des éventuels flashs. Evidamment, Chuck n'est pas insensible à la belle brune au grand désespoir de Sarah.

L'épisode enchaîne alors les bonnes scènes avec mention toute particulière à Chuck qui se la pète avec l'aide de la CIA. La scène de la Ferrari et du resto est monumentale, surtout avec la fin quand Chuck se fait griller par les deux abrutis du Buy More. C'est purement génial. J'étais plié en quatre. Mais je l'étais déjà grâce à l'improbable déguisement de Casey. Les cinq minutes les plus drôles de la série jusque là.

L'autre bonne idée de l'épisode est d'avoir assez rapidement révélée à Jill la double vie de Chuck. Au moins, on ne trainera pas cela comme un boulet dans les prochains épisodes. Et là encore, on a la preuve que l'intrigue ne servait qu'à développer l'intrigue amoureuse puisque Chuck révèle qui il est pour obtenir l'anti virus avant de se la péter en allant dans la salle infectée à la place de Jill. Et là, autre grand moment de la série : Chuck entame une romance passionée avec Casey alors qu'ils vont mourir. C'est beau l'amour. Et moi je dis pourquoi pas ? L'idée de Chuck n'était pas si idiote que cela à priori mais la façon dont Jill le casse par la suite est encore un grand moment.

En fait, tout l'épisode enchaine les moments savoureux grâce à la maladresse pleine de bonne volonté de Chuck. (Jill qui va appeler la police qui est déjà là par exemple). La série a clairement trouvé son rythme et maitrise Chuck en cette saison 2. Et j'accroche à mort.

Par contre, le buy more n'est toujours pas formidablement maitrisé. Milbarge se rend compte des lacunes en premiers secours des abrutis du magasin et appelle Trop Top à la rescousse pour donner les cours de secourisme. De bons moments de rigolade mais cela fait tellement détaché, tellement scènes d'une sitcom annulée qu'on recase là pour ne pas gacher ... Je l'ai déjà dit, le buy more ne fonctionne vraiment que si Chuck est impliqué. Pas juste si Morgan prononce son nom. Deux moments à retenir : Jeff qui drague le mannequin et la façon d'obtenir une bonne note en "sacrifiant" Jeff.

Bref,
un très bon épisode comme toujours en cette saison 2. La série a bien trouvé son rythme et c'est un plaisir de la suivre malgré ses défauts comme le manque d'interactions Chuck/ Buy More et la constante remise en question du couple Chuck/Sarah

Posté par Speedu à 17:03 - Chuck - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,