Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

vendredi 20 mars 2009

Terminator: Les chroniques de Sarah Connor - Episode 2.13

. / Earthlinks welcome here
Saison 2, Episode 13
Diffusion us : FOX - 15 décembre 2008
Diffusion française : TF1 vision - 16 décembre 2008
TSCC_2x13_03 SCC2x13_0019 tscc_214_153

Résumé :
Sarah part à la recherche des 3 points dans une convention sur les aliens.

Mon avis :
C'est le début de la fin. Voilà que Sarah prend les Terminator pour des aliens. A moins que cela ne soit les allumés qui prennant les Terminator pour des aliens. C'est un truc à devenir aliéner ... Bon ok, je sors. Donc c'est la fin de la review. Comment ça "non !". Bon ok, mais il faudra au moins sourire à mes vannes toutes pourries et mes jeux de mots vaseux.

Donc Sarah part à la recherche de pistes sur les trois points qui l'obsèdent. Ca la conduit à un travesti qui bossait sur un projet top secet avec de la technologie jamais vu (d'où le fait de croire que c'était alien et non du futur). Et quand il a voulu en savoir plus et qu'il racontait tout sur internet, il a failli être tué d'où la planque en femme dans une caravane dans le désert. Mais si Sarah qui n'est pas la plus fut fut du monde la/le retrouve, les méchants aussi. Plus de preuve du métal étrange qu'i lavait volé. Sarah n'a rien sauf un micro et elle écoute les confidences de lui/elle à son psy sous hypnose (me demandez pas trop comment on passe du garde meuble au psy, j'avais un poil décroché) et elle remonte la piste jusqu'à une sorte d'entrepôt dans le désert où elle se fait tirer dessus par un mec avant de le tuer et de s'effondrer divagant sous le soleil et les trois petits points qui descendent vers elle.

De son coté, Cameron discute tatouage avec Riley qui du coup se suicide. Enfin tente. Non, Cameron n'y est presque pour rien. Elle fait tout ça parce que la vie est trop dure dans le présent comparée au futur d'où elle vient. L'épisode nous offre le recrutement du boulet par l'autre boulet, tout ça parce que le boulet blonde donnait à manger aux soldats. Elle est toute gentille donc le boulet brune l'amène avec elle dans le présent pour qu'elle soit toute gentille avec John afin de le détourner de la toute gentille mais tarée terminator brune. Vous suivez ? Pendant ce temps, le boulet brune va faire la toute gentille mais pas trop quand même avec Derek qui se demande par où est Beverly Hills. Parce que là-bas, il avait un rôle et n'était pas tenu à l'écart du reste du casting. Et que finalement, Tori Spelling n'était pas si mal que ça.

Bref, un épisode qui se rate, comme trop souvent lorsque Sarah est le personnage central de l'intrigue. La quête des trois points est lourde et nous emmène dans une intrigue super clichée. Et les à-cotés n'aident pas avec l'histoire de Riley qui aurait pu être intéressante si j'avais un tant soi peu d'empathie pour elle. Pas génial comme dernier épisode avant la pause de 2 mois et un changement de case horaire. Ca ne donne pas super envie de faire l'effort de revenir.