Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

mercredi 18 mars 2009

Stargate Atlantis - Episode 4.15

Banni / Outcast
Saison 4, Episode 15 sur 20
Diffusion us : Sci Fi - 1er février 2008
Diffusion française : SerieClub - 12 mars 2009
atl_415_096 atl_415_094 atl_415_535

Résumé :
Le père de John décède mais il ne peut se recueillir en paix parce qu'un réplicateur fait des siennes sur Terre.

Mon avis :
Tiens, encore une fois pas de Teyla. Je n'ose même pas imaginer sa taille quand on la reverra ... Nous avons donc encore une fois un épisode à Vancouver. Cette fois ci, il concerne John Sheppard, Ronon Dex et Bill Lee qui vient faire un tour dans la série. Univers partagé powaaaaaa !

L'idée de l'épisode vient de Joe Flanigan et l'épisode nous permet de découvrir un peu le passé de John : il vient d'une famille de riches, fan des universités de la cote Est et qui n'a pas vraiment apprécié qu'il préfère l'armée à une vie de luxe. On apprend aussi qu'il avait une femme, jouée par Kari Wuhrer, plus connue comme Maggie Beckett dans Sliders. Et là, la moitié des téléspectatrices ont voulu se suicider. De un, il était marié et de deux, c'est de sa faute si il y a eu divorce parce que c'est un mauvais mari car jamais présent. Le mythe de l'homme parfait en la personne de John Sheppard est brisé. Venez, je vais vous consoler moi.

Voilà donc John et Ronon sur Terre où ils se font aborder par une charmante brune jouée par Emma Lahana. Et ils vont tous coucher ensemble. Elle leur apprend qu'il y a un réplicateur sur Terre, un réplicateur fabriqué par elle-même et son professeur, d'après les plans fournis par l'armée. Il faut donc le traquer, le capturer avant de se faire sauver la peau par la jolie assistante qui se révèle être elle-aussi un réplicateur. Mais comme elle est gentille, le docteur Lee place sa conscience dans une réalité virtuelle sans qu'elle le sache. Tout est bien qui finit bien.

L'épisode est plutôt sympa. On en apprend pas mal d'un coup sur John, ce qui est un plus indéniable. Mais l'épisode vaut aussi par ses scènes d'actions plutôt efficaces, que ça soit la traque sur les quais ou la baston avec l'assistante qui se remémore ainsi son année de Power Ranger jaune Dino Tonnerre.
Par contre, je commence à en avoir un peu marre des réplicateurs. Surtout que là, ça devient aussi facile d'en faire un que de construire un village en Lego. Le bond entre les nanites médicales d'il y a quelques épisodes et celui-ci est bien trop important. Surtout que les réplicateurs actuels sont parfaitement opérationnels alors qu'il y a quelques épisodes, ils ramaient comme des fous pour appréhender le fonctionnement de quelques nanites. Certes, on peut arguer que McKay en a fait un en la personne de Fran, mais il disposait de la machine à les faire des anciens, ce qui n'est pas le cas du professeur.

Et à coté de ça, l'humour fait mouche. Le décalage entre Ronon et les coutumes terrestres est juste ce qu'il faut. Et les références cinéma sont bonnes (Terminator 2 et le seigneur des anneaux pour Bill Lee sur comment détruire un réplicateur).
Le coté plus drama est aussi correctement traité même si il n'a rien de révolutionnaire, et parait même cliché (le rebelle de la famille qui est finalement accepté, l'ex qui retombe sous le charme, ...)

Enfin, dans le coté recyclage, le sergent sur les quais était un seigneur Goa Uld (Olokun) dans deux épisodes de SG1. Le scénariste a fait une bourde avec le sergent Bates qui dit avoir été libéré de ses obligations envers l'air force alors qu'il était un marine en saison 1 de Atlantis.
On notera aussi que le réplicateur est joué par un cascadeur de la série. Mais détail amusant, ses cascades ont été doublé par un autre cascadeur :)

Bref, un épisode plutôt réussi et agréable à suivre malgré ce coté gonflant des réplicateurs.