Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

mardi 3 mars 2009

Dollhouse - Episode 1.03

. / Stage fright
Saison 1, Episode 3
Diffusion us : FOX - 27 février 2009
Dollhouse Dollhouse Dollhouse
Dollhouse Dollhouse Dollhouse

Résumé :
Echo se lance dans la chanson.

Mon avis :
"Did I fall asleep ?" Cette phrase prononcée par toutes les dolls après le reboot de leur cervelle est vraiment le seul truc réussi de Dollhouse. Ca résume bien la pensée des téléspecteurs. Prenons Stan qui l'a prononcé lorsque le "lalala" du générique a retenti (oui, on se confie des choses, c'est hot entre nous). D'ailleurs, j'ai du mal à comprendre cela vu que Eliza Dushku "chante" juste avant. Enfin elle hurle. Quand on écoute au casque la série, ça rend sourd la fin de son audition.

Rien à retirer de cet épisode hormis deux détails. La Dollhouse a un grenier où on y range les dolls défectueuses et Sierra n'est pas la première Sierra. Qu'est il arrivé à la première Sierra ? Morte en mission ? Coincée au grenier ? Enfuie ? On n'en sait rien. Bon, il y a un troisième détail : Victor Lubnov est une Doll lui aussi. Mais bon, tout le monde le savait grâce à la photo promo de groupe qui tourne depuis plus de 6 mois sur le net. Pour certains, cela éjecte la voisine de "Helo" comme potentielle doll. Bah non. On le voit avec la mission du jour : la dollhouse peut attribuer 2 dolls à une mission.

Et quelle mission ... Se farcir une daube vaguement inspirée de Womanizer de Britney Spears pendant 50 minutes. Parce que le croisement entre Rihanna et Beyoncé n'a que ça à son répertoire. C'est pauvre et pathétique. Tout comme elle et le parallèle absolument pas subtil du tout entre son envie de mourir pour être libre ("to be free or not to be, on s'est juré de toujours tout partagé ..."). D'ailleurs, ils ont fait fort à la prod puisqu'ils ont trouvé une actrice bien lamentable pour jouer ce rôle. Quand elle déblatère tout son speech sur ses envies de mourir, j'avais qu'une envie, c'était de lui dire : "bah crève, je m'en tapes". Sauf que Echo ne régait pas comme ça. Ni comme il était prévu. Mais elle réagit d'une façon que j'ai aimé : chaise dans sa gueule avant de la jeter dans le vide. Go Echo ! Elle n'est "the best of the best" pour rien.

Bref, ça n'avance pas à la dollhouse (scène finale identique à celle du 2), et la mission n'a pas la moindre originalité. C'est mal traité, mal joué, mal filmé (pourquoi ce zoom quand Echo change de haut ?). Et pendant ce temps, Tahmoh Penikett maudit Battlestar Galactica de s'achever après 4 saisons seulement.

En fait, j'ai compris un truc : la FOX et Joss Whedon ont ma vendu la série. Si ils avaient présenté Dollhouse comme un Alerte à Malibu 2.0, j'aurais adoré. Missions kitchs à souhait, actrices à poil tout le temps, ... Mais non. J'en attends plus de cette série et pour l'instant, elle ne propose rien. Et Eliza Dushku et sa maigreur ne m'intéressent pas le moins du monde. Je la préfèrais non anorexique comme à l'époque Buffy / Angel. Et puis le scènes de cul gratuites sont saoulantes à la fin. Comme lorsqu'elle est en soutif sans raison au milieu des autres choristes avant de se changer comme ça au milieu de tous. Ou la lourde et peu subtile scène de subtext qui n'en est plus du coup entre Echo et Sierra en début d'épisode. Ou encore le fait que Rayna n'a qu'une tenue : son bikini de scène. C'est inintéressant parce que d'un coté ça n'apporte rien et de l'autre, ça ne va pas assez loin (pour compenser la gratuité du truc). On veut Eliza Dushku nue face caméra. Et encore, je ne crois pas que cela m'exciterait avec les quelques kilos qui lui manquent pour ressembler à une femme d'un poids normal et sain.

Posté par Speedu à 20:06 - Dollhouse - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,