Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

jeudi 26 février 2009

Dollhouse - Episode 1.02

. / The target
Saison 1, Episode 2
Diffusion us : FOX - 20 février 2009
Dollhouse Dollhouse Dollhouse

Résumé :
Echo participe à Détour mortel 12.

Mon avis :
Il y a du mieux. Un très léger mieux dans ce second épisode. Déjà, la traque dans les bois est un poil plus passionante que le kidnapping résolu par Super Nanny. Le seul problème est que l'histoire de la belle traqué par un fou dans les bois est hyper classique. Et là, le scénariste ne se foule pas un instant pour offrir un déroulement un tant soi peu original. On reste dans du basique : On traque la fille, elle a peur, elle chiale, elle se blesse un peu, il rigole sadiquement, il la coince, elle se rebelle, fait la forte, le tue et se sauve les miches. On est vraiment en terrain hyper connu, un terrain hyper connu par Eliza Dushku qui a eu la même intrigue il y a 4 ou 5 ans dans le film Détour Mortel (Wrong Turn). Et en plus, cette intrigue sans originalité souffre du manque de gore inhérant à ce style d'histoire. On a bien un peu de sauce tomate pour faire style "y a du sang" mais pas de décapitation de la blonde topless faisant l'amour ou de jambes arrachées à cause d'un piège à ours rouillé. 
Et puis la série souffre de son actrice principale. Non pas qu'elle joue mal (ce n'est pas la meilleure actrice du monde mais ça passe quand même assez souvent), mais je vois Faith. Et du coup, tant qu'elle ne se rebiffe pas contre le psychopate, j'avais envie de lui coller des baffes. Mais vas y Faith ! Arrête de chialer et pète lui la gueule bordel !
Donc ça n'aide pas de "voir" Faith à longueur de temps.

Et puis un autre problème est inhérant au show en lui-même. C'est le Echo Show. On ne voit qu'elle. Perso, ça commence à me gonfler. J'aimerais qu'on suive d'autres dolls. Que ça soit un ensemble show. Là, c'est le show à Echo donc ça tue toute tension quand à l'issue de la traque par le psychopate.

De son coté, Helo continue à chercher la dollhouse. Et il ne capte même pas que sa voisine aux lasagnes en est une. Rien nous le dit mais c'est tellement gros que si elle se balladait avec doll tatoué sur le front, ça serait moins évident.

Et il y a donc la dollhouse qui s'avère encore une fois le plus intéressant, sauf que 'est l'englishette à l'écran qui n'a pas le moindre charisme et fait trop fausse méchante de série Z.
On découvre un peu plus Topher, le responsable de la mémoire, qui passe pour un bon psychopate vu qu'il n'éprouve aucun remord, voire même il y en prend du plaisir. Et puis le "Giles" de Echo qui est attaché à sa doll et qui entretient une relation un peu bizarre, limite malsaine avec elle. C'est d'ailleurs ce qui ressort de la dollhouse à l'issue de cet épisode. C'est un endroit très malsain où tous les "responsables" sont des psychopates qui traitent des êtres humains comme des objets. La déshumanisation des dolls est totale dans ce lieu stérile où les lits s'apparentent à la boite dans laquelle on range sa "poupée" quand on a finit de jouer avec elle. C'est renforcé par le coté lobotomisé des dolls et le comportement des responsables. C'est glauque et c'est très bien traité pour l'instant.
En plus, on nous sort Alpha, un doll du passé qui s'est souvenu, qui a scarifié le docteur "Winnyfred" après avoir massacré toutes les dolls à l'exception d'Echo. Il est clairement derrière l'action du chasseur et semble s'intéresser de près à Echo, voulant lui rendre son humanité, sa mémoire et ses souvenirs. Les visions d'Echo pendant la traque et son geste en toute fin d'épisode vont dans ce sens. On s'y attendait et c'est pour le moment correctement amené à défaut d'être original.

Et on touche là au défaut de la série. Outre ses dialogues plats, la série n'a pas une once d'originalité. Tout rappelle quelque chose et pour l'instant, tout est prévisible. C'est dommage.

Bref, un second épisode bien meilleur que le premier mais encore trop peu intéressant pour s'extasier devant la série. C'est même chiant durant les 25 premières minutes. Et ce n'est pas Eliza Dushku nue qui y change quelque chose.

Posté par Speedu à 19:54 - Dollhouse - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,