Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

mercredi 25 février 2009

Dr [H]ouse - Episode 4.02

Le boulôt de ses rêves / La tête dans les étoiles
The right stuff

Saison 4, Episode 2 sur 16
Diffusion us : FOX - 2 octobre 2007
Diffusion belge : RTL TVI (vf) - 29 avril 2008
Diffusion française : TF1 vision (vost) - 8 mai 2008, TF1 (vf) - 18 février 2009
house4024 rightstuff07 house40210


Résumé :

House entame son grand casting alors que se présente une astronaute qui entend avec ses yeux.

Mon avis :
Le cas médical du jour à très peu d'intérêt. On est dans une intrigue banale, sans même de grande passion puisque la patiente n'est pas au bord de la mort à chaque instant. Elle ne sert que de prétexte à la vraie intrigue qui est les 40 candidats à qui sera le nouvel assitant de House. 39 candidats pour 2 places vu qu'il est évident que miss 13 (Olivia Wilde, Vous voulez voir Oliva Wilde nue ?) fera partie des 3 retenus. Cela semble évident vu qu'elle est la "plus connue" du lot et que la FOX l'a pas mal mis en avant lorsque de la promotion de cette 4ème saison. Et puis, je veux une scène lesbienne entre elle et Jennifer Morrison, la "hooker" avec ses cheveux teints en blond, mal teints et avec un blond qui ne lui va pas. Oui, je dis hooker, car c'est ainsi que house la qualifie en vo. Et pour les non anglophones ou ceux qui se croient anglophones mais ne comprennent rien sans sous titres, hooker veut dire pute. (prostituée étant prostitute, comme le film de Dhorasso à la coupe du monde de foot 2006 : the prostitute.  ... Oui jeu de mots foireux avec the substitute mais ça me fait rire. Get used to it comme dirait house en vo).
A part la chaudasse lesbienne numéro 13, qui avons nous ? Une chieuse blonde qui manipule tout le monde pour avoir la place, un noir mormon qui fait penser à un sous Foreman, un chirurgien esthétique moche et chauve, des jumelles moches (2x en plus), un beau gosse, un indien qui n'est plus l'assistant de Van Wilder voulant brouter des minous, la père de Samantha Carter de Stargate SG1, une bonne qui n'est pas viré tout de suite, un handicapé, une d'europe de l'Est et pleins d'autres. Un casting assez brillant, utilisant des stéréotypes sans pour autant trop les forcer. Mais le but est clairement d'être des faire valoirs au grand shows du docteur Gregory House qui se lâche totalement, les répliques fusant dans les sens. En plus, ils ont même osé nous coller de la continuité puisque la première virée est la pseudo Cameron dont house avait demandé le CV dans l'épisode précdent. Et on voit également House réparer sa guitare. De la continuité dans House ??? Oseront ils se rappeler que Foreman est lobotomisé depuis presque 30 épisodes ?

On ne peut qu'applaudir tout le festival de House, bien trop grand pour pouvoir tout rappeler ici. On se contentera du meilleur : House les envoyant laver une voiture et la blondasse éjectant tous les candidats, House se saoulant avec 2 candidats (et on apprend que Olivia Wilde est une buveuse occasionnelle, donc une femme qui aime faire la fête, intéressant),House virant le numéro 6 qui revient en se faisant passer pour le numéro 9, House qui qualifie Cameron de pute avec le "'jaime ça" derrière, le "comme vous êtes tous numérotés, je vais procéder par ordre alphabétique", le vieux qui a 21 ans "sauf si c'est important", la scène où House recadre les candidats qui marchent devant lui, la patiente en feu et la conclusion qui impose un boob job, des implants mammaires pour soigner la patiente.

Comme je l'ai dis plus haut, Cameron est dans la place. Plus précisément aux urgences. Chase quand à lui mange des pommes entre deux opérations chirurgicales ne lui laissant pas le temps de se raser correctement. C'est moche un ado qui veut se faire passer pour un grand en se laissant pousser ses 4 poils rebelles. Mais cette scène nous montre deux choses : les candidats semblent du niveau des 3 précédents assistants jusqu'à ce que Chase tranquille peinard, balance la solution. On voit le progrès accompli en 3 ans. L'autre chose que cela nous montre : Chase me manque. Oui, je m'y étais attaché à ce boulet devenu sympa en saison 3. En fait, je me rend compte qu'il me manque presque plus que Cameron. Etrange.
pendant ce temps, Foreman se prend pour Casper et hante l'hôpital. C'est bizarre mais il ne me manque pas du tout celui-là. Qu'il reste à New York et meurt étouffé par son stéthoscope.
L'idée de joueur sur la culpabilité de House avec Wilson lui faisant croire ce sont des visions était bonne mais elle n'avait pas vraiment sa place dans cet épisode grand délire. Dommage.

l'autre point dommageable est la vf, qui se trouve assez éloignée de la vo qui multiple les bons mots et les piques. L'adaptation française en laisse tomber la moitié et adapte assez maladroitement l'humour de la moitié de la moitié restante. En plus, toutes les voix choisies pour les candidats sont mauvaises, trop entendues ou ne collant pas au personnage. Ont ils choisi ceux qui passaient par là ? Il ne fallait pas se sentir obligé de prendre Laura Blanc (non pas qu'elle soit mauvaise comédienne, c'est juste qu'on l'entend partout : Abby dans Urgences, Lana dans Smallville, l'héroïne de journal intime d'une call girl, Emily dans Jericho, Lily dans preuve à l'appui, voix récurrente de Jennifer Garner (Sarah, Alias, Elektra, Daredevil, ...), Kate Beckinsale, ...) et la comédienne choisie pour miss 13 (dont je n'arrive pas à me rappeler le nom alors que je l'ai là au bout de la langue) est aux antipodes de ce qu'il faudrait au niveau timbre de voix. Quoique vers la fin de l'épisode, elle était moins stressante qu'au début. Peut-être reste il un espoir vu comment la comédienne doublant Cuddy s'est ajustée au fil des épisodes. Pourquoi pas elle ?

Bref, un épisode énorme de house, surtout pour toutes les situations comiques et répliques s'enchainant à une vitesse hallucinante.

Posté par Speedu à 22:32 - Dr House - Permalien [#]
Tags : , , ,