Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

mardi 17 février 2009

Heroes - Episode 3.16

Immeuble 26 / Building 26
Saison 3, Episode 16
Diffusion us : NBC - 16 février 2009
Diffusion française : TF1 vision (vost) - 17 février 2009
Heroes Heroes Heroes
Heroes Heroes Heroes

Résumé :
Sylar découvre que techniquement, il est un serial killer et Claire découvre que techniquement, elle est une fille.

Mon avis :
Techniquement. C'est le mot clé. Le grand moment de l'épisode que ce dialogue entre Luke et Dark Sylar.
- Et tu fais quoi dans la vie Gabriel ?
- Bah je torture des gens avant de leur ouvrir le crâne pour récupérer leurs pouvoirs.
- Tu ne tues que les gens avec pouvoirs ?
- Oui.
- Alors tu es un serial killer.
- Non.
- Bah tu cibles toujours le même profil de personne dan un but bien précis et tu ...
- Ok, techniquement je suis un serial killer.
C'est en gros cela. Un dialogue bien ridicule quand même. Mais la façon dont Sylar avoue sans sourciller (et ce n'estp as évident vu la taille des siens) est assez jouissive.
Sinon le road trip entre les deux me laisse assez perplexe. Toute la première partie est super chiante avec Luke qui fait son kéké avec Sylar.
-Oui alors ton père est gogo danseur à l'huitre écartée.
- Tu mens !
- Trop cool ton pouvoir !
- Ouais et celui de te découper le crâne aussi alors dis moi où est mon père.
- Mais si je suis Luke, tu es mon père ! C'est George Lucas qui l'a dit !
- Arg fais pas le malin ou j'arrête la voiture sur le bas coté juste à coté du ballon perdu par une gamine !
Une fois dans le café resto route, c'était mieux. Ca bougeait un peu et Sylar laissait pourrir Luke. Yatta !!!! Et finalement non. Pas Yatta du coup. Et revoilà le Luke qui refait son kéké sur la musique de psycho killer. Et là, autre grand moment, le petit rire de Luke, prenant bien conscience de l'ironie de la situation. C'est sympa quand les personnages prennent conscience du fabuleux "hasard" de la programation musicle des radios des voitures de séries télé.  (avec le magnifique "Born to be wild" en début d'épisode également).

Du coté du fameux building 26 (qui a péché ce nom à la con ?), bah il ne se passe pas grand chose. Nathan veut plus de fric et il récupère une mauvaise actrice qui se fait passer pour Abby, sa nouvlle chef, issue de la sécurité intérieure (Homeland security). Et la pauvre ne croit pas en les super pouvoirs et veut donc fermer le projet de Nathan. Celui-ci pourrait lui montrer des vidéos mais non, il essaye de la convaincre avec des dialogues plats et creux.
- Les super pouvoirs, ça n'existe pas d'abord !
- Mais si !
- Non, je ne te crois pas !
- Mais euh ! Si d'abord ! Et si tu me dis encore non, bah je vais le dire à ma maman Angela qu'elle est sûrement ta mère à toi aussi d'abord !
Heureusement, Zeljko Ivanek est là et complote avec la plus conne des plus connes du monde, Tracy Strauss. Mais elle ne le sait pas, ce qui nous offre le dialogue le plus stupide la série je crois.
- Je sais que tu as fait exprès de me libérer Nathan.
- euh, oh, ah, euh , i , o , u.
- Ouais et que même j'aurais pu m'enfuir mais je ne l'ai pas fait. Je préfère continuer encore un peu mes UV mais la prochaine fois, je pars.
- Même pas cap d'abord !
- Ah ben tu verras !
Oui, oui. Tracy avait l'occasion de se barrer mais a préféré rester là. Si ce n'est pas la preuve de sa connerie monumentale ...
Et puis j'ai bien ris aussi avec Abby. Entre sa tronche dont je cherche toujours le sens de l'expression qu'elle a voulu donné lorsque Tracy a tué le pauvre figurant qui a une femme et deux enfants (pourquoi les pauvres figurants innocents des méchants ont toujours une femme et DEUX gosses ? Jamais un ou trois, toujours deux) . Et puis son dégoût face à la terrible torture que subit Tracy : assise sur une chaise sous des UV ... Sans crême solaire !!! Quelle cruauté ....

Troisième histoire : Ando et Hiro en Inde. J'ai compris ce qu'ils font d'Ando et Hiro. C'est en fait Abbott et Costello. (un duo de comiques jouant les abrutis finis dont les titres de leurs films commencent en vf par deux nigauds contre ...). Les voilà en Inde en un clin d'oeil, par on ne sait quel miracle. Et pile à l'endroit du dessin (c'est vrai que l'Inde est aussi grand que Andorre ...) et pile au milieu d'indiens parlant tous anglais. Ouf. Les voilà pris dans une sombre histoire de mariage à empécher (ah bon, le dessin signifiait cela ? Qui l'avait compris comme ça ?) avec un pe ude jalousie mais ouf, Hiro pardonne Ando parce qu'il a fait peur au grand méchant sans ses pouvoirs terrifiants de téléportation spatio temporelle. Oui, un méchant mec plus ou moins mafieu qui force le père de la mariée et qui a peur de Hiro. Le mec qui veut défendre Ando avec une baguette de pain ... Et ensuite la destinée, c'est simple comme un coup de fil. Retour aux Etats Unis pour sauver Matt Parkman. C'est Rebel qui l'a dit. Enfin écrit. Enfin faxé.
Je vois bien où l'intrigue veut en venir (pas besoin de pouvoirs pour être un héros) mais c'est tellement mal écrit, mal amené et peu passionant ...

Et puis il y a Claire ... Qui découvre qu'elle est une fille. C'est Alex, le mec de Sam's Comics (le nom est en hommage à Sam, le fils décédé de Jeph Loeb, producteur exécutif et consultant sur la série) qui le dit. Tout ça parce que Rebel lui a envoyé un SMS.
- Faut que tu sauves Alex de Sam's Comics.
- Je peux pas, j'ai petit déjeuner.
Sacrée Claire. Donc finalement, elle y a été. Elle le sauve  mais pas discrêtement. Noah est pas content mais elle l'emmerde en bonne ado rebelle qu'elle est. Et elle va même tout dire des mensonges à sa maman adoptive qui prie Noah de dégager de sa maison. Alors Claire elle est tout triste. Mais pas trop parce qu'elle a un homme, Alex,  dans sa chambre qui dormira dans le sac de couchage. Claire se tartine toujours sa personalité de merde et ça n'aide vraiment pas. Mais le pire est quand même Noah qui reste bloqué éternellement sur son obsession de protéger sa famille et Claire alors qu'elle passe son temps à faire n'importe quoi. Et lui ne dit jamais rien, ne fait jamais rien. C'est catastrophique. Et il ne risque pas de progresser puisqu'il finit kidnapper par le club des cinq.

Bref, un épisode qui ne fait pas avancer d'un chouïa le volume et qui en plus fait passer pour des neuneus tous les personnages. Pas Yatta du coup.

Posté par Speedu à 19:34 - Heroes - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,