Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

jeudi 12 février 2009

Lost: Les disparus - Episode 5.05

. / This place is death
Saison 5, Episode 5
Diffusion us : ABC - 11 février 2009
Diffusion française : TF1 vision (vost) - 12 février 2009
Lost Lost Lost

Résumé :
La roue en carton fait son grand retour. Jin et Desmond également.

Mon avis :
Cet épisode me laisse perplexe. D'un coté c'est bon. Ca bouge bien et ça semble avancer. Mais de l'autre ...

Déjà, j'ai eu l'impression de regarder 3 épisodes en 1. On a l'intrigue Danielle puis l'intrigue île, puis l'intrigue Oceanic Six. Cela doit êtrep lus dû à un problème de montage qu'autre chose vu qu'on ne jongle pas de l'une à l'autre mais qu'on les a successivement.
Ensuite, je bloque avec l'intrigue Rousseau. Tout le monde crie au génie et tout ça, qu'on sait enfin son histoire mais concrétement, on ne fait que voir ce qu'on savait déjà, qu'elle les a tous tué. A moins que de savoir la date exact de son départ soit un point hyper important ... Bon, je suis méchant parce qu'on peut supposer de quoi ils sont tombés malades ceux de son équipage. Ils sembleraient possédés par le monstre de fumée noire. Jusqu'ici, je les croyais malade d'un virus, le fameux virus qui obligeait Desmond à rester dans sa station pour appuyer sur son bouton toutes les 108 minutes. Non, c'est juste le monstre de fumée noire qui se la joue avec les morts, façon Eko et son frère. Mais on ne la fait pas à Danielle la française qui vient du Quebec ou de Tahiti et qui est en fait allemande en vf. Je plaisante mais thank God pour les sous titres en vo parce que leur français du QUebec suivant les acteurs et leur accent ... Alala Brennan ( brrr comme dans "brrr il fait froid" et non comme dans "nan, va te faire foutre connard !").
Et puis il y a un gros problème quand même. On a bien poser la règle du "on ne peut rien changer a ufutur, sauf si on s'appelle Daniel Faraday. Et voilà que Jin le coréen nous change le futur en empéchant Danielle Rousseau de descendre se faire étriper par le monstre de fumée noire. Normalement, elle aurait du l'envoyer chier et descendre puisque ceux du futur ne peuvent pas interagir avec ceux du passé, que le temps continuait comme il était prévu, peu importe les actions de ceux du futur sauf si il s'appelle Faraday. Enfin si j'avais bien compris les règles.

Puis Jin retrouve son copain. Son grand copain aux trois phrases magiques "je suis désolé", "Tu avais raison", "non, ce pantalon ne te grossit pas." C'est la réunion Sawyer / Jin et c'est génial. Copain !!! Tout comme sa façon de lui expliquer ce qui se passe et la réponse probablement peu polie de Jin en coréen. Et miracle, on découvre l'utilité de Charlotte : elle est là comme traductrice de secours ! Trilingue Anglais / Coréen / Klingon. Wouhou ! Du coup, l'île s'en débarasse dans une des scènes les plus longues de la série. Ca aurait pu être émouvant. Ca aurait dû être émouvant. Mais comme on s'e ntape royalement de Charlotte ... En plus, elle nique les 3 premières saisons de Lost en faisant enfin ce qu'on attendait tous : résumer en deux lignes de dialogue les 20 minutes de flashback par épisode. "J'étais sur l'île, j'en suis partie avec maman mais pas papa. Elle m'a dit que je l'ai imaginé alors je suis devenue anthropologiste pour la retrouver et je me souviens maintenant que toi en plus vieux et plus crazy, tu m'as dit que je ne devais pas revenir parce que cette île, c'est la mort.". En gros, ce que Danielle Rousseau avait fait en saison 1 "Je suis d'une expédition française échouée sur l'île, j'ai tué tous mes compagnons qui étaient devenus malades et ma fille s'appelle Alex".
Mais le problème avec tout ça, c'est que ça soulève des questions : qui est le père de Charlotte ? Comment Danielle va retrouver la jeune Charlotte ? Est ce que ça a un rapport avec le prégénérique du premier épisode de la saison (Daniel en tenue Dharma) ?

Pendant qu'elle crève lentement dans l'indifférence générale, Locke descend dans le puit qu'elle a indiqué parce que peut-être que l'orchidée ne serait plus là. Et autant la phrase de Sawyer remerciant Dieu était excellente à l'épisode précédent, autant là, le coup de Juliet tombe totalement à plat. Entre la situation forcée et le sourire neuneu de Elizabeth Mitchell ayant conscience du coté pourri de la phrase qu'elle va débiter ...
Et voilà Locke séparé par un flash ayant "rebouché" le puits mais avec papa Jack pour lui tenir compagnie et lui expliquer la vie. "Quand je dis tu, ce n'est pas Ben". Ouais, donc la roue en carton aurait un détecteur d'empruntes intégré pour savoir que ce n'est pas Locke mais Ben qui a tourné la roue ? Et elle est où Victoria Silvstedt ?
Enfin, ça surprend quand même que Locke quitte l'île aussi vite. Il ne reste plus qu'à ramper dans le désert tunisien avec sa fracture ouverte, prendre l'avion pour Los Angeles, se faire soigner, retrouver Ben et mourir.

Et donc à Los Angeles, je ne sais pas qui je dois détester le plus : la Sun méchante ou la Sun amoureuse ? D'un coté, elle n'est pas crédible, de l'autre, elle passe pour la plus grosse conne du monde. J'ai failli voir Amanda de Kyle XY quand Ben lui tend l'alliance. Los Angeles est vraiment le point faible de cette saison 5 pour l'instant. Ben ressemble à une caricature grossière de lui-même, Jack et Kate sont deux gentils moutons qui font ce qu'on leur dit et Sun a perdu tout son capital sympathie depuis qu'elle n'est plus avec Jin. Et zou, Desmond qui débarque comme ça. Il a donc traversé les trois quarts des mers en voilier (il vient d'Ecosse quand même) en tout juste 70 heures même pas ? C'est Michel Desjoyaux qui va être jaloux. Bon, on va dire qu'il a pris l'avion avec sa petite famille. Contrairement à ben qui en met du temps à traverser Los Angeles en voiture. La faute au trafic nous dit il. Sauf que ça m'avait l'air de bien circuler quand même :) L'échange avec Sun aurait eu plus d'impact si la voiture était coincée dans les bouchons ou arrêtée à un feu rouge.
Et voilà donc Jack, Sun, Ben et Desmond à l'église de la vieille Eloïse, maman de Faraday. Et puis apparament, le fit qu'ils ne soient tous là n'est finalement pas si important que ça. On verra bien ce que ça donnera, mais je crois qu'on va avoir des grands moments d'acting over the top entre Ben et Eloïse.

Bref, un épisode sympa à suivre mais qui apparait trop découpé en trois histoires différentes, qui n'apporte pas tant de choses que ça et qui souffre toujours du manque total d'intérêt de l'intrigue à Los Angeles.

Posté par Speedu à 20:41 - Lost - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,