Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

dimanche 1 février 2009

Un peu d'histoire ...

Oui, devant le succès interstellaire de mon précédent article, je poursuis dans la voie des jeux vidéo :)
Et je ne vais pas remonter jusqu'à la préhistoire quand même mais bon, pour certains, les 8 bits doivent bien faire rire.

Sega_master_systemJ'ai donc eu la Master System à la fin des années 80. Une console meilleure que la NES arrivée un peu plutôt. Et je ne dis pas ça parce que c'était la mienne mais sur le papier, la MS avait des plus grosses bits que la NES. C'est comme ça. Mais Mario était à la pointe de la mode et draguer tout le monde avec sa moustache à la Magnum.
Je dois dire que je me suis bien éclaté avec ma Master System. Avec principalement Black Belt comme je l'avais dit. Le jeu de Ken mais pas appelé Ken par chez nous pour une histoire de droits. Le jeu le plus simple du monde après Teris. J'avance, je tape, j'avance, je tape. Un bon beat them all avant l'heure, avant le format posé par DOuble Dragon sur lequel je me suis bien explosé aussi. Et Vigilante aussi dans le même genre et Kung Fu Kid. Mais ces deux là n'étaient pas à moi.
Et puis il y a eu ma grande histoire d'amour avec Alex Kidd. Déjà parce que Alex Kidd in Miracle World était inclu dans ma console. Le jeu bien hyper balèze que j'ai même pas du arriver à la moitié. Et puis, il y avait Alex Kidd in SHinobi World, un jeu que j'ai aussi adoré. La réunion des deux univers était bien foutue. Il y a aussi eu Alex Kidd in High Tch World, le jeu de rôle un peu bizarre que je pensais être un jeu de plate forme. Oui, à l'époque, on prenait un peu les trucs au pif, on n'avait pas internet ;) Si, si, cette époque a existé. Qu'on avait même pas de téléphone portable. Et là, la moitié des lecteurs ont fait une crise cardiaque :D

Vous voulez le détail qui tue ? Ma Master System était tunée. Avec des autocollants de Picsou Magazine. Et ouais. La classe hein ? D'ailleurs, ils sont toujours dessus :)

Sega_Master_System_lightphaserSinon, il y a aussi eu l'équivalent de Duck Hunt avec le pistolet trop classe qu'on dirait un vrai (oui, à 8/10 ans, à l'époque, tout ressemblait à un "vrai". On était encore innocent. Oui, encore la faute à pas d'internet). Il y a aussi eu psycho fox mais mes souvenirs sont plus flous, le jeu n'étant pas le mien. Mais je me souviens des choix multiples à faire et tout ça. Ghostbusters aussi. Une belle merde mais marrante. Et heureusement, pas à moi. Hang On aussi dans le genre bien ... nul. Et que j'ai payé. Enfin que mon père a payé, c'était lui qui le voulait. Tous ces jeux qui étaient marqués par un clipping d'outre tombe hallucinant (ça clignotait quoi). Et dire qu'on ne pensait pas qu'on pouvait faire mieux ...

Et est arrivé la génération 16 bits. Avec La megadrive obtenue avec Street Fighter 2'. Tout ça avec l'abonnement au magazine officiel. Et que l'attente fut longue. Les 3 semaines ont plus ressemblé à 3 mois. Et du coup, j'ai eu un porte clé sonic et un agenda en guise de geste commercial à force de les harceler au téléphone ... fixe. Oui, le portable pesait 14 kilos avec la batterie d'une taille de valise et réservés aux patrons les plus fortunés de France. Donc, Street Fighter 2'. La version qui dégoutait bien les possesseurs de SF2 sur Super NES vu que nous, on avait les 4 boss inclus dans le jeu ! Le jeu de combat 1 vs 1 le plus parfait de l'histoire. C'est quasiment celui que je remets toujours dans la console quand je ressors la megadrive. Une éclate que j'ai n'ai jamais ressenti à nouveau avec tous les street fighter quelque chose qui sont sortis après. Peut-être le 4 réveillera la passion mais j'en doute.
Megadrive_no_shadowLa megadrive, ça a aussi été tous les jeux disney. Aladdin, Quackshot, castle of illusion, world of illusion. Des vrais bijoux de plate forme à l'ancienne comme on n'en fait plus. Cool Spot aussi m'avait bien fait marrer même si il était beaucoup, beaucoup trop facile. Les James Pond étaient bien classe aussi. Et puis les Shinobi, de vraies tueries. Sans oublier Mortal Kombat, le jeu avec le code de la mort pour débloquer le sang. Qui se résumait à deux pauvres pixels rouge de temps en temps. La censure n'était pas la même en ce temps là quand on pense qu'aujourd'hui, on voit des boyaux sans problèmes dans des jeux graphiquement hyper réalistes.
Et puis il y a eu l'avènement du seigneur des jeux vidéo. Fifa International Soccer et sa vue 3D isométrique. Rolala, les heures passées dessus à s'exploser chacun son tour dans la cave de Mike.

Le détail qui tue 2 : Bah j'ai aussi tunné ma Megadrive. Mais à base d'autocollants street fighter 2. Et ouais. Les constructeurs actuels m'ont piqué l'idée avec leurs façades interchangengeables. C'est comme la mode du spin pen ou je sais pas quoi. Ou on fait tourner le stylo sur les doigts. Le truc venu du Japon. Putain, tout le monde le faisait dans mon lycée il y a 15 ans ...

PlayStation_2S'en est suivie la 32X et la Saturn qui n'ont rien eu de spécial. S'est enchainé la playstation  et la playstation 2. Puis la xbox 360. Et force est de constater que plus on avance, moins les jeux me marquent. Je n'arrive pas à en retenir énormément. Peut etre Die Hard trilogy sur PS1 et Tomb Raider, Resident Evil et Silent Hill, premiers du nom, God of War sur PS2 et les réactualisations annuelles des jeux de foot mais à part ça. Je ne dis pas que ces consoles n'ont pas de bons jeux, loin de là. C'est juste qu'ils m'ont moins marqué que sur les deux générations précédentes. Crash Bandicoot est un très bon jeu de plate forme (le premier) mais il n'arrive pas à la hauteur d'un Sonic Megadrive ou d'un disney Megadrive. C'est d'ailleurs le problème des jeux actuels: une surenchère graphique mais un certain vide derrière. Mais j'y reviendrais bientôt en faisant mon Francis Cabrel. Oui, c'était mieux avant. Nick le confirmera en commentaire :)