Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

jeudi 11 décembre 2008

Chuck - Episode 1.06

Un ver de trop / Chuck versus the sandworm
Saison 1, Episode 6 sur 13
Diffusion us : NBC - 29 octobre 2007
Diffusion belge : La Deux - 5 décembre 2008
Diffusion française : TF1 - 7 décembre 2008
Chuck_106_0104 Chuck_106_0113 Chuck_106_0416
Chuck_106_1582 Chuck_106_1282 Chuck_106_1613

Résumé :
Chuck est persuadé de l'innocence d'un génie de la CIA.

Mon avis :
Ryan McPartlin nu. Encore. Oui, Captain awesome naked. Encore. Bon, les téléspectratrices et certains téléspectateurs ne vont pas s'en plaindre. Mais écoute Josh Schwartz, il y a un vrai acteur caché derrière cette plastique de rêve. Quoi ? Non ? Bon, c'est vrai qu'il n'est pas le plus formidable acteur du monde mais le rôle n'est pas évident non plus. Il faut être trop top tout le temps.

Sinon, y a t'il un autre intérêt à la série ? Ah oui. Yvonne Strahovski sexy en princesse Leia de Star Wars, version esclave de Jabba the Hutt. Quel gros cliché quand même. C'est certain que la bonne de n'importe quelle série finit à une fête d'Halloween en soeur de Luke Skywalker. Bon, je vais pas m'en plaindre de voir la fausse Cecile de Menibus en mini bikini rikiki mais quand même. Jouer comme ça avec les bas instincts des téléspectateurs, c'est ... bas. Et puis je croyais Josh Schwartz fan de Wonder Woman. Hum Rachel Bilson était miam miam dans Newport Beach en Wonder Woman. Et puis pour Sarah, Black Widow, alias la veuve noire, l'ex espionne du KGB de l'univers Marvel aurait était plus approprié. Il y avait tellement de possibilités à exploiter que de tomber bêtement dans la facilité du déguisement de fille cachée de Dark Vador. Enfin je dis ça mais je dis rien moi.

Heureusement, les autres sont au niveau avec Big Mike en pimp. Oui la maquereau. Le monsieur qui loue des mademoiselles à des autres messieurs pour que ceux-ci puissent se vider les bourses tout en vidant leur bourse. Oula, le festival que je vous fais là. Profitez en. Ou encore Tang en cow boy avec son chapeau trop petit. Certes, ce sont deux gros clichés là encore, mais ils passent mieux.
Quand au déguisement issu de Dune pour Morgan et Chuck, n'en parlons pas. Juste après leur grosse scène subtext de retrouvailles (hommage à The OC d'après Tao. Et je rajouterais à l'épisode The Countdown. La musique est Dice de Finlay Quaye), les voilà s'exictant déguisés en pénis mou. Hum ...
Et puis pour rester avec Morgan, nous avons aussi Joshua Gomez nu. Oui, Morgan nous exhibe ses poils de torse avant de devenir très soigneux sur conseils de Capitaine Trop Top. Et là, je me suis rendu compte de pourquoi TF1 avait la meilleure programation pour Chuck. Le téléspectateur s'endort devant Walker Texas Ranger puis se réveille, voit Morgan et se dit : tiens Walker n'est pas fini ? Oui, Morgan est le sosie de Chuck Norris. Après Sarah en acolyte de Cauet, essayez de deviner la  prochaine ressemblance que je vais trouver.

Sinon, à coté de ça, il y a une histoire avec un génie recruté avant sa puberté, considéré comme une chose par la CIA, qui a inventé tous les gadgets des agences et qui est très sociopathe aujourd'hui, passant du mec super sympa à grand méchant de James Bond en un clin d'oeil. Et je le comprends quoi. Les méchants sont toujours les plus à plaindre. Les voilà essayant de faire tourner leur petite entreprise et un salopard d'anglais vient foutre la merde à lui tout seul alors qu'on ne lui avait rien demander. Et ici, c'est un salopard de Nerd qui vole le vélo de son meilleur pote. Alala. Oui, j'en viens à rêver qu'un jour, un méchant réussise à dominer le monde. Et je suis persuadé que ça ne sera pas pire que la situation actuelle. Mais de préférence un méchant qui obligera les femmes à toujours être sexy et qui rendra obligatoire que les plus sexy soient les esclaves des mecs les moins avantagés. Allez hop Sarah, fini de faire la popote à Devon, tu vas faire la popote pour Morgan maintenant ! Ca serait bien non ? Et ce n'est pas Morgan qui va me contredire.

En fait, l'intrigue en elle-même ne casse pas trois pattes à un canard et c'est pour cela que je ne vais pas m'attarder dessus plus que ça. L'ensemble est une hommage à Goldfinger (ils regardent le film, le siège éjectable, la bombe à désamorcer, ...) Cela me permet d'ailleurs d'enchainer. La bonne ambiance de l'épisode vient des situations vues au dessus ainsi que de tous les détails de la série et autres situations décalées. Comme Casey écoutant Morgan et Chuck disserter 4 heures sur le type de sandwich à prendre sur une île déserte. Avant de le refaire tandis qu'on voit Casey en robe de chambre écoutant tout cela désespéré avec, détail qui tue, la photo de Ronald Reagan derrière lui, sur la table. Excellent détail vu qu'il a dit dans un épisode précédent que c'était son président préféré. Hum, une romance dans l'air ? :)
Autre détail, la photo de Sarah et Chuck au Comic Con de San Diego, transformé en vulgaire festival de BD en vf. Chuck précise qu'ils n'y ont jamais été alors que Yvonne Strahovski et Zachary Levi y étaient en juillet 2007 pour promouvoir la série.
Per contre, la production n'a pas du réussir à chopper Guitar Hero ou Rock Band pour la borne d'arcade qui présente un jeu similaire mais inventé pour l'occasion. C'est étonnant pour une série qui carbure au placement de produits. Mais d'un autre coté, il n'existe pas de version arcade de ces deux jeux.

Bref, un épisode très sympathique notament grâce à la profusion de détails hilarants.

Bonus :
Quelques photos de Ryan McPartlin nu :
Chuck_106_0193 Chuck_106_0195 Chuck_106_0202