Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

vendredi 21 novembre 2008

Chuck - Episode 1.02

Helico presto / Chuck versus the helicopter
Saison 1, Episode 2 sur 13
Diffusion us : NBC - 1er octobre 2007
Diffusion française : TF1 - 16 novembre 2008
Diffusion belge : La Deux - 21 novembre 2008
helicopter0004 helicopter0062 helicopter0083

Résumé :
Chuck se retrouve pris dans un quiproquo et finit dans un hélicoptère.

Mon avis :
Chuck revient en plus grande forme que le pilote. La présentation des personnages étant faite, la série se permet de jouer avec eux. Et même si l'affrontement entre les deux agents de deux agences d'espionnage rivales est classique, elle n'en est pas moins réussie. La suspicion s'impose même au téléspectateur que je suis. A qui faire confiance ? A la CIA ou la NSA ? A Sarah la jolie et douce blonde ou Casey le gros bourrin impassible ? A Sarah la tueuse de la vidéo et des diplomates en France ou à Casey qui lui révèle tout cela ?
L'épisode nous balade bien entre les deux et on plaint le pauvre Chuck pris entre ces deux agents, subissant plus que n'agissant. Et l'ensemble mixe bien la comédie légère avec l'action plutôt efficace, que cela soit la "traque" du voleur de CD (ou DVD, je ne sais plus), la course poursuite en voiture qui se conclut par l'explosion à retardement ou encore le dîner surréaliste avec le gateau de la mort. J'étais d'ailleurs plié en 12 en voyant Chuck réussir à retirer la nappe. Je n'ose imaginer le nombre de prises. Mais c'est surtout dû à la prestation de Zachary Levi, impécable dans le rôle de ce jeune homme un peu paumé et dépassé par la situation. C'est d'ailleurs le point fort de ce casting. Ils sont tous crédibles dans leur rôle. A part Sarah lancaster qui est encore une fois à la masse dans un rôle inutile (rappelons nous son passage dans Scrubs). Oui parce qu'elle me gonfle déjà la grande soeur gnangnan qui veut caser son petit frère. On dirait une mamie gateuse dans ces scènes là. Heureusement qu'elle amène capitaine trop top.
Morgan aussi semble destiné à un rôle plus ou moins inutile. Il risque de devenir lourd à la longue si il reste dans ce registre. Mais pour l'instant, ça va.
On notera aussi l'absurde scène si réaliste des ados en chaleur venant à la saucisse exquise juste pour mater Sarah. D'ailleurs, c'est très trash vu qu'en vo, c'est le wienerlicious. Un bon jeu de mot avec un des noms qu'on peut donner à la bête entre les jambes des hommes.

A coté de cela, il y avait une intrigue espionnage : il faut retirer les données de la tête de Chuck et le docteur Zarnow s'y colle. Sauf qu'il meurt très vite, astuce pour qu'il s'en sorte vu qu'il revend les secrets des agences. Et le tout se conclut par une scène assez moyenne dans un hélico. L'idée que les jeux vidéos simulateurs le sauvent, oui ok. La différence entre Casey très (trop) technique et la façon claire de Sarah est aussi une bonne idée. Mais l'ensemble de la scène m'a paru trop long et too much. C'était assez poussif. C'est le seul reproche que je ferais à cet épisode.

Dernier détail : encore un bon point pour la vf puisque la référence à Lost est conservée. Oui, même en vf, Chuck connait déjà la fin de Lost puisqu'il est au courant de ce qui est arrivé au vol Oceanic 815 (au tout début de son interrogatoire photo par le docteur au Buy More)

Bref, Chuck confirme la bonne impression donné par son pilote. La série est fraiche et sympathique. Pétillante même j'oserais dire. C'est certain que la série ne semble pas être destinée à autre chose qu'être un divertissement fun et sans prise de t^te et de ce coté, elle remplit parfaitement ce rôle. Reste à savoir si cela peut tenir sur la longueur.