Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

mardi 2 septembre 2008

Urgences - Episode 14.19 - Season finale

Comme à Chicago / The Chicago Way
Saison 14, Episode 19 sur 19
Diffusion us : NBC - 15 mai 2008
Diffusion belge : RTL TVI - 26 août 2008
Diffusion française : France 2 - Non diffusé.
21 25 15
33 43 47

Note :
A ne pas lire si vous ne l'avez pas vu évidamment, en raison du cliffhanger de fin.

Résumé :
Steve Buscemi est un patient des urgences, mais surtout un témoin protégé qui n'a rien à faire là.

Mon avis :

Merci France 2. Après avoir pris la décision de coller Urgences face à Koh Lanta et NCIS, histoire d'être sûr que la série se planterait, voici la non diffusion du dernier épisode sous un prétexte ridicule : l'épisode est lié à la saison 15. Bah oui, c'est le principe du cliffhanger, cliffhanger qui a rythmé les 13 saisons précédentes et que France 2 avait toujours diffusé au bon moment. Plus raisonnablement, cela serait parce qu'il avait 6 vendredis à 3 épisodes pour diffuser Urgences, soit 18 épisodes et il y en avait 19. Je trouve cela bidon comme excuse parce qu'il suffisait de faire 2 soirées à 2 épisodes ou une soirée à 4 épisodes. Sans vouloir manquer de respect aux fans de la boite à musique de Zygel, cela 'avait pas une énorme importance si cela commençait à 23h10 ou 23h55. Mais bon, il doit sûrement y avoir différentes raisons ayant empéché de format en 2x2 ou 1x4, des raisons bien loins de notre compréhension comme le calcul des différents quotas et compagnie.

On va commencer par le reste avant d'étudier la fin. Ce qui est logique, on ne commence pas par la fin. Mais je vais plutôt commencer par Neela. Sa super patiente est morte et c'est la réunion mortalité et morbidité. Et Neela en prend plein la gueule et on se demande bien pourquoi. D'après mes souvenirs de ces réunions à l'époque Carter et Benton, (là où la chirurgie faisait rever), les réunions étaient plutôt une formalité quand le médecin n'avait rien à se reprocher. Ce qui est le cas ici même. Mais non, on charge Neela, Dubenko s'en veut alors il se lève et gueule à la réunion avant de décider de s'en aller. HEIN ? Pourquoi ? Je comprends pas le moins du monde son comportement après le super speech de l'épisode précédent sur le fait qu'il faut être un rock. Aurait il eu une proposition du privé comme Abby l'épisode précédent ? Baaaah j'en sais rien. Il a juste décidé de partir avec sa Barbie plongée sous marine. Et cette salo*e de Neela qui ne fait rien pour tenter de le retenir. Non, c'est mieux d'aller rouler un patin au porc de SImon brenner dans un évènement qui a du surprendre 4 personnes à peu près. Les 4 personnes qui avaient raté les épisodes précédents. Neela et Simon ... Pitiéééé.

Sinon, il y a l'agent Lee du NCIS qui est là pour sa mère. Ici, elle joue une escort girl. C'est assez intéressant de voir qu'elle est devenue escort girl pour sa mère, parce qu'elle voulait sa fille près d'elle à sa disposition la journée et que les traitements coutant chers, elle n'a pas vraiment eu d'autre choix. J'aurais bien aimé que l'épisode creuse un peu plus cela, notamment dans la confrontation entre la fille et la mère ou encore sur ce qui attend maintenant la fille qui ne pourra pas vraiment faire autre chose qu'escort girl vu qu'elle a arrêté ces études, qu'elle a escort sur son CV et qu'elle a gouté au fric que cela rapporte. Malheureusement, il fallait du temps pour le comportement sans raison de Neela et la lourde insistance sur la vie joyeuse de Pratt. J'aimerais bien revoir Liza Lapira dans quelques épisodes de la saison 15 en couple avec Morris vu que les deux se sont un peu rapprochés à l'occasion. Mais il est peu probable que cela arrive vu qu'elle est annoncée en régulière dans la saison 6 de NCIS.

De son coté, Luka continue à jouer aux cartes avec son super vieux. Cela n'a pas grand intérêt si ce n'est que ce qui se sentait venir arrive : les discussions le ramène vers Abby. J'ai moyennement aimé la double feinte de la mort du petit vieux. Je sais pas, cela me semblait déplacé. Mais bon, c'est toujours moins ridicule que la scène la plus ridicule de toute la série : le "tu y arriveras fils" avec le pouce levé. D'un kitchissime hallucinant, digne d'une mauvaise série familliale des années 60.

On a aussi pour une fois, la boucle de boucler pour un personnage "exceptionnel" (c'est comme ça qu'il est crédité) avec le retour de Moretti qui boucle donc ses histoires : il balance en une phrase que son fils était drogué, qu'il repart à zéro avec sa femme. Il cherche à s'excuser auprès d'Abby qui l'envoit chier puis de Luka qui le punche. Tout ça pour conduire les deux époux dans les bras l'un de l'autre, s'avouant qu'ils ont été débiles et qu'ils feraient de tout reprendre à zéro, loin de Chicago et loin de tout ceux qu'ils connaissent. Arrrrrrr c'est beau. (sarcasme)

Et puis on a donc Pratt qui s'occupe de Steve Buscemi, témoin protégé parce qu'il a témoigné contre la mafia dont il faisait parti. Evidamment, Steve Buscemi est énorme, comme toujours. Il faut dire qu'il le maitrise à mort le personnage sympa mais pris dans la spirale des truands vu le nombre de fois où il l'a joué. L'intrigue est sympa mais bon, que ce fut poussif pour nous "révéler" ce qu'on savait depuis 20 minutes : qu'il était témoin protégé. C'est d'ailleurs le défaut de l'épisode : il est lourd parce que long à "révéler" ce qu'on sait dès le départ comme là, qu'il soit un témoin protégé. Ou qu'il va y avoir une tentative d'assassinat sur lui, ou que l'ambulance est piégée ...

En parlant d'ambulance piégée, on arrive donc au cliffhanger : une ambulance explose. Faisons le tour des possibilités :
- Il n'y a personne dedans : au dernier moment, le témoin a fait une crise et il a du retourner aux Urgences.
- Tout le monde est dedans : Art le témoin, les Marshalls, Sam, Pratt, son frère, Neela.
- Neela : parce que ça n'aurait pas de sens mais comme depuis 3 ou 4 épisodes, rien de ce qu'elle fait n'a de sens et que j'adorerais la voir exploser et que le season premiere s'ouvre sur son buste en trainde flamber pendant qu'elle hurle à la mort ...
- Pratt : le choix le plus évident. L'épisode insiste lourdement sur le coté "tout va bien dans ma vie" : il va habiter avec Bettina avec qui c'est le parfait amour, il va être chef des urgences, son frère va entrer à l'école médicale et son père semble vouloir rassembler toute la famille autour de lui, Greg y compris. C'est la joie donc. Et l'épisode insiste lourdement là dessus. Et aucun urgentiste ne peut être heureux, c'est une sorte de règle dans urgences. Donc il peut être dedans.
- Le frère : C'est l'autre choix logique. En perdant son frère, Greg aura la haine et la saison 15 s'appliquera ce que les conséquences de cette perte lui fassent détruire tout ce qu'il a point par point. Là encore, en raison de la règle qui interdit le bonheur à un membre des urgences.
- Sam : Parce qu'elle veut aller dans l'ambulance et que quand elle veut un truc celle là ... En plus, elle est heureuse avec Tony et on a encore la règle.
- Abby : Parce qu'elle passe juste à coté de l'ambulance et qu'il y a des débris. Là encore, toujours en raison de la règle des scénaristes sadiques : les personnages heureux doivent souffrir.

Le choix le plus "logique" serait Sam. Parce que sa mort aurait un impact large : sur Pratt qui culpabiliserait et donc gacherait toute sa vie parfaite, sur Tony qui va péter un cable et sur Abby qui n'aura pas pu la sauver sur place.
Perso, j'aimerais bien que cela soit Neela et Brenner dans l'ambulance (ils se cachaient là pour se culbuter) et que l'explosion envoie un bout de taule qui décapite Abby. Comme ça, Luka arrivera aux Urgences avec un gros calibre et tuera tout le personnel : Fin d'Urgences.

Bref, un épisode sans grande passion puisque tout est là pour mettre en place le cliffhanger sans grande envergure. Le meilleur relève de Morris et l'escort girl, intrigue unitaire mais sympa même si elle est sous traitée. Comme l'an passé, le cliffhanger me laisse ni chaud, ni froid et ce n'est pas ça qui me fera revenir l'an prochain mais la nostalgie et l'habitude. Enfin, c'est toujours mieux que le ridicule cliffhanger de l'an passé.

Posté par Speedu à 17:04 - Urgences - Saison 14 - Permalien [#]
Tags : , , , ,