Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

dimanche 15 juin 2008

Dr House - Saison 3 - Le test DVD

dr_house_saison3bisDr House
Saison 3 - 24 épisodes.
Avec : Hugh Laurie, Jennifer Morrison, Omar Epps, Jesse Spencer, Lise Edelstein, ...
Dvd réalisé par Universal
Disponible depuis le 30 avril 2008

Présentation de la saison :
Le Dr House revientdans 24 épisodes de haute volée toujours aussi drôles, percutants et intriguants. Après la storyline un peu faiblarde car trop longue de l'inspecteur Tritter, la seconde moitié de la saison enchaine les épisodes inventifs (House en avion par exemple) tout en développant enfin les trois assistants pour un final qui lance la saison 4 dans une nouvelle direction. Une saison exemplaire, au dessus des deux premières.

Packaging :
Le coffret DVD continue dans la lancée des deux premières saisons avec un House dominant la face avant du coffret et le reste du casting en médaillon. La couleur dominante est un rouge vif qui pique les yeux au début mais auquel on se fait vite.
Les 24 épisodes et les bonus sont répartis sur 6 DVD avec la tête d'un des personnages sériegraphiée sur chaque DVD. 2 DVD sont présents par boitier slim. Chacun des trois boitiers slim reprend une des photos promo de la saison. On peut regretter un certain manque de variété dans les trois photos sélectionnées.
L'ensemble est de bonne facture, très compact, sans pour autant rendre fastidieux l'accès aux DVD. Du bon boulot agréable à regarder, agréable à utiliser.

drhouses301 drhouses302 drhouses303

Technique :
- Images :
La série est présentée dans son format original 16/9 (1:78). L'image est nette sans le moindre défaut avec un excellent contraste lumineux. Un vrai régal pour les yeux. On notera l'utilisation des masters vidéos français ce qui nous offre l'intégralité des crédits génériques et post génériques en français. Une initiative trop rare des éditeurs DVD.

- Sons :
Deux pistes sonores sont présentées en 5.1. La version française d'excellente facture possède une bonne répartition entre les voix et l'ambiance mais il ressort trop souvent un manque de naturel (la restitution sonore est identique qu'ils soient aux toilettes ou dans leur salle). C'est un problème inévitable pour toutes les vf (limitée par l'enregistrement en studio) mais sur cette saison, le problème saute plus aux oreilles. Néanmoins, même en écoute sur une simple stéréo, la qualité est très supérieure à la diffusion télévisée sur TF1 et RTL TVI.
Pour la version originale, aucun problème à signaler. L'équilibrage des voix et de l'ambiance est parfait et le tout coule très naturellement.
Une piste de sous titres français complète cela, réalisée à l'aide d'un conseiller médical est de bonne facture avec une traduction conforme.
On notera la rectification des génériques (certains épisodes avaient été diffusé en France avec le générique original de Massive Attack au lie ude la sorte de remix pour l'international). Par contre, le générique original de Massive Attack disparait de la piste vo qui se retrouve avec le même générique musical qu'en vf (au contraire du coffret de Las vegas saison 4 du même éditeur bientôt testé sur ce blog qui propose lui le générique original d'Elvis Presley en complément du générique Let it ride qu'on entend sur TF1)

Contenu :
- Menus :
Originalité du coffret français par rapport au coffret américain : les menus sont animés et reprennent la charte graphique du générique de House. Cela donne un rendu très agréable à l'oeil.

- Episodes :
Chacun des 6 DVD propose 4 épisodes. Ceux-ci sont chapitrés suivant les coupures américaines ce qui rend l'éventuelle reprise agréable (contrairement aux chapitrages en plein milieu d'une scène parfois). Comme dit plus haut, chaque épisode reprend les masters vidéos français et donc tous les crédits sont en français, un vrai plus qui démontre un travail de fond de l'éditeur qui ne s'est pas contenté d'un simple rajout de la vf sur les dvd américains.

drhouses304 drhouses3010 drhouses306

Bonus :
- En studio avec le groupe "Band from tv" : 7 minutes 19 (dvd 1)
On découvre la formation de ce groupe de musique composé de différents acteurs et personnalités télé américaine dont tous les bénéfices seront reversés à des associations caritatives. Le bonus ne nous apprend peu de choses si ce n'est qu'ils sont tous très talentueux (même Greg Grundberg, fondateur du groupe, alias Parkman dans Heroes, le pilote du vol Oceanic 815 dans Lost, ...). On peut regretter qu'on ne découvre que Greg Grundberg (batterie) et Hugh Laurie (piano) comme acteurs dans ce groupe (+ des personnalités totalement inconnus chez nous comme le Bachelor 4) alors que ce groupe comporte de nombreux acteurs tels que Jesse Spencer de Dr House (violon), James Denton (guitare) et Teri Hatcher (chant) de Desperate Housewives ou encore Bonnie Sommerville (chant) de Cashmere Mafia. Il manque aussi clairement une performance en live de ce groupe (dommage que leur prestation dans American Idol n'a eu lieu que cette année, donc trop tard pour pouvoir être incluse dans ce bonus)

- A la découverte des accesoires : 3 minutes 36 (dvd 1)
Le responsable des accessoires nous fait à peine entrevoir quelques accessoires comme les faux torses ou les faux scalpels dans un bonus intéressant mais bien bien trop court. On aurait aimé en savoir plus avec les cannes de House ou encore une extension aux différents costumes.

- Visite guidée des bureaux de la production : 3 minutes 39 (dvd 1)
Bonus sans le moindre intérêt où Katie jacobs, une des productrices intervient encore. 3 minutes de "alors ça, c'est machin, scénariste, et là, on a truc muche producteur".

- Cameron et Cuddy comme vous ne les avez jamais vu : Scène alternative :
Les deux actrices ont tourné une des scène façon "Valley girl", c'est à dire filles précieuses et riches de Californie. Cameron joue façon bimbo stupide et Cuddy façon garce qui se la pète. C'est drôle à voir mais cela n'a peu d'intérêt car on a seulement la scène brute sans explications, ni le fou rire qui a dû suivre la scène.

- Commentaire audio de l'épisode 3.15 "Demi prodige" par David Shore et Katie Jacobs
Commentaire sans grande originalité qui ne révèle rien de bien passionant à part des petites anecdotes. Qu'il soit là ou non ne change rien et n'apprend rien.
On notera que lors des temps morts dans le commentaire, les sous titres affichent alors les dialogues de l'épisode, pratique que je déteste mais Universal a eu la bonne idée de les faire apparaitre en italique, ce qui les distingue du vrai commentaire (pratique quand on lit le commentaire en écoutant la version française, ça évite de se perdre et ne plus rien comprendre)

- Anatomie d'un épisode : épisode 3.23 : "Le petit con / The jerk" : 21 minutes 24 (dvd 6)
On a là une sorte de making of de l'épisode. C'est assez intéressant au début (on se rend compte notamment de tout le travail fait sur la mère du patient qui pourtant semble être un personnage tout juste secondaire mais capital pour l'intérêt de l'épisode, elle permet d'avoir envie que House guérisse ce petit con) avant de sombrer dans une sorte de présentation des personnages trop promotionnelle ("quel talent Hugh pour débiter les termes médicaux tout en supprimant son accent anglais", etc ...) avant de revenir sur la fin à un détail intéressant : la partie d'échecs entre House et le petit con.
On apprend peu de choses, principalement des anecdotes secondaires et on remarque que l'équipe ne savait pas ce qui les attendait pour la saison 4 avec la démission de Foreman. On remarque que Jennifer Morrison est un poil terrifiée de peut-être perdre son job.
Je regrette vraiment qu'on ne soit pas entrer dans unevéritable chronologie de l'épisode : de sa conception au produit final, en détaillant les étapes : écriture, réalisation, montage.

- Bétisier : 5 minutes 34 (dvd 6)
Bah c'est un bétisier, les fameux "bloopers". C'est drôle et il apparait comme le meilleur bonus parce qu'il ne déçoit pas, il correspond à ce qu'on peut attendre de ce type de bonus.

- Bande annonces de séries de l'éditeur :
Disponible dans le menu bonus mais aussi en prélude au dvd. On retrouve les bandes annonces pour Enquêteur malgré lui (Psych), Monk, Battlestar Galactica et une bande annonce spécialement faite des trois séries de la franchise Law and Order : New York district (police judiciaire), New York Unité spéciale et New York Section criminelle.

Pour résumer :
Points forts :

- Masters vidéos français et donc crédits en français.
- Un véritable travail de l'éditeur pour fournir un coffret original
- Des visuels coffrets et dvd de toute beauté.

Points faibles :
- Bonus peu consistants
- Pour chipoter, absence du générique de Massive Attack en version originale.

Au final : 8/10
Un coffret à posséder pour tout fan du méchant docteur. Le travail de l'éditeur sur ce coffret français est un plus appréciable. On ne peut regretter que les bonus vraiment décevants car inconsistants pour la plupart alors que les idées étaient bonnes (le bonus sur les accessoires est parfait comme exemple de cela)

Petit plus :
la prestation de Band fron tv à American Idol (la nouvelle star américaine) le 9 avril 2008 :

Posté par Speedu à 16:05 - Tests DVD - Permalien [#]