Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

mercredi 2 août 2006

Tru Calling - Episodes 1.07 à 1.11

tru00Tru Calling - Saison 1, Episodes 7 à 11

DIffusion us : FOX
Diffusion vf : TEVA puis M6
Disponible en DVD

Note :
Une vague d'épisodes puisqu'ils fonctionnent tous sur le même principe avec les mêmes qualités et les mêmes défauts.

Episode 1.07
Morning after
(FOX - 18.12.03) / Qui a tué Mark Evans ? (TEVA - 5.11.04)

Tru organise une fête à son appartement et Mark, l'ex petit ami prof, ne cesse d'apparaitre alors qu'elle le repousse systématiquement. Au petit matin, Tru se réveille avec le cadavre de Mark dans son lit et celui-ci la renvoit 24 heures en arrière.
> 12 minutes de situation, 18 de tentative de résolution, la 30ème minute se pointe et bam, la révélation qui ne révèle rien/la surprise qui ne surprend pas et on sauve l'inconnu du jour en 6 minutes avant la petite conclusion. Du classique.
Faire revenir Mark, un personnage insupportable au possible n'apporte strictement rien. On s'en fout royalement de son sort et on regrette presque que Tru le sauve puisque cela laisse sur la série la menace de son retour.
> Un épisode efficace dans son rythme mais bien trop prévisible à cause de la structure qui ne surprend pas le moins du monde. Et puis Mark, on se fout de son sort alors ... Bref, pas génial.

Episode 1.08
Closure
(FOX - 08.01.04) / La dernière chance (TEVA - 5.11.04)

Tru est appelé à l'aide par un soldat tué par balle à l'hôpital alors que celui-ci est malade en phase terminale. Il lui demande simplement de l'aider à retrouver son amour de jeunesse.
> On évacue rapidement (pour une fois) les évènements du premier jour pour se concentrer sur la recherche de l'amour de la vie du soldat, une course contre la montre puisque son état de santé risque de le tuer dans la journée. La tension est très bien distillée et Eliza Dushku fait passer à merveille son inquiètude pour le jeune soldat. On y croit à fond et on suit avec encore plus d'entrain l'épisode. Va t'il être sauvée ? Va t'elle retrouver la petite amie ? Des questions qui nous touchent et donc forcément aide à apprécier l'épisode. Les retrouvailles entre le soldat, son amour de jeunesse et leur enfant sont magnifiques et la conclusion dramatique très émouvante.
> Une très belle réussite  cet épisode qui bien que suivant la trame classique réussit à nous la faire oublier. Et l'émotion est belle et bien présente avec une complicité entre Tru et le soldat. Bien joué.
Autre bon point : l'intrigue secondaire sur Meredith et Davis sortant ensemble. Davis excelle dans le comique ("Et vous aimez le seigneur des anneaux ?")

Episode 1.09 :
Murder in the morgue
(FOX - 15.01.04) / Le coupable idéal (TEVA - 12.11.04)

Une jeune femme est tuée le jour de son mariage. Son fiancé arrive à la morgue pour lui rendre un dernier hommage mais il est là pour voler la balle. Il blesse Davis et va tuer Tru. La balle est à quelques centimètres de ses yeux quand Tru repart en arrière.
> Un épisode très ennuyeux. On attend patiemment la 30ème minute que Tru percute enfin que le coupable est la jardinière rousse démoniaque, chose qu'on sait depuis son apparition à la 10ème minute. Le scénario n'est même plus un classique tellement il est usé. La copine de l'ex de la mariée. C'est d'une évidence ... Du coup, on se fait vraiment chier devant cet épisode mal rythmé et très poussif. A oublier.
Et on se débarasse de la souer invisible droguée en l'envoyant en cure pour plusieurs semaines. Comme si on allait remarquer sa disparition ...
Le pire étant que Tru prouve à Harrison son pouvoir et que dès qu'il est sur : scène coupée : (Harrison prend son téléphone) - Ouais, c'est moi ! Devine quoi ? Je redeviens un mega boulet !
Parce que sa sortie sous la neige est affreusement annonciatrice de boulétitude maximum. Grrrrr.

Episode 1.10 :
Reunion
(FOX - 22.01.04) / Retrouvailles (TEVA - 12.11.04)

Tru se rend à sa réunion d'anciens élèves de terminale mais tout se passe mal et finit avec la mort de son ancienne meilleure copine dans la piscine. Heureusement, elle la renvoit 24h en arrière.
> C'est parti pour le renouveau du boulet en puissance avec sa pathétique intrigue qui le voit puncher son tourmenteur au lycée. Géééééniaaaaal. Allusion à la soeur en cure.
Pour l'histoire en elle-même, c'est assez fouilli. L'ensemble manque de clareté au montage même si on préserve malheureusement l'évident retournement de la 30ème minute. On a du mal à voir Tru et son ex copine comme des vraies amies un jour. Jody Lyn O'Keefe joue parfaitement la bitch mais bon ...
Un épisode qui n'apporte rien. Dommage.

Episode 1.11 :
The longest day
(FOX - 5.02.04) / Le jour le plus long (TEVA - 19.11.04)

Tru résoud le problème du jour, enfin le croit elle. Elle revit au total 4x la même journée.
> Un grand classique, inévitable, des séries de voyage dans le temps avec le retour incessant sur la même journée.
Du coté de Harrison, il est viré de chez lui et squatte chaque jour chez un autre. C'est comique mais ça ne marche pas sur moi. Je préfère nettement le gag du sandwich pas frais. Luc est confronté à un grave dillemme : réparer ou non le robinet ? Le voisin avec sa chanson sauve la mise. Bref, des à-cotés assez mauvais dans l'ensemble.
Pour l'intrigue par contre, on avance parfaitement, apprenant chaque jour un peu plus sur la finalité de l'épisode et distillant les indices quand il faut. Et la conclusion est très émouvante. Le voleur joue à la perfection son rôle et le voir évoluer avec Tru est un vrai plaisir.
On a eu l'intrigue nulle et les bons à-cotés et maintenant une bonne intrigue avec de mauvais à-cotés. Mais aussi de mauvaises intrigues avec de mauvais à-cotés. A quand l'équation bonne intrigue/bons à-cotés ?
Le commentaire est assez intéressant puisqu'il montre bien les limites même du concept et des personnages : le créateur, Eliza et Shawn (le frère boulet) n'ont rien à dire. Du tout. Le top du comble étant quand le créateur signale pour le paquet de cigarettes "oh, c'est une petite situation qu'on essaye de glisser subtilement et que Tru réglera ensuite" et lors du second jour, lorsqu'elle décale la poubelle pour que le paquet tombe dedans, il nous le rappelle. Hé ho, Josh, on n'est pas abrutis, on avait compris. De toute façon, toutes ses scènes se repèrent à 15 millions de kilomètres dans tous les épisodes. Et après 5 minutes de silence complet, on réveille tout le monde avec un "oh qu'est qu'il est doué le scénariste/compositeur/acteur" Quand on s'auto congratule, c'est mal parti. Et quelqu'un fut sympa de réveiller Eliza Dushku à la fin de l'épisode qui nous sort un "I love this show" qui m'a vraiment fait penser à la phrase-réflexe quand on réveille quelqu'un.

>>> On avance ou plutôt on piétinne avec ces 5 épisodes. Ils n'apportent rien et oscillent entre le mauvais et le très bon. Une ligne conductrice traverse ces épisodes avec la question que se pose Tru : A quoi ça sert ? Pourquoi a t'elle ce don ? Pourquoi aider des gens qui de toute façon vont mourir ? (le soldat, le voleur). C'est une question et un dillemme moral très intéressant mais extrêmement répétitif quand on avance pas d'un iota sur cette réflexion en 5 épisodes. Et il faut arrêter avec Davis et ces mini indices sur ce qu'il a déjà vécu (je suis déjà mort avant, etc ...) balancés en toute fin d'épisode sans suite. On sait dès l'épisode où il révèle qu'il connait le don de Tru que la mère de Tru le connaissait et qu'elle avait ce don. Et qu'il l'a aidé. Ca ne sert à rien de faire trainer ce faux suspens (et je précise que pour moi la série est totalement inédite, je la découvre en visionnant les dvd)
Et il faut aussi envoyer Harrisson en cure avec Meredith. Je ne comprends pas l'obsession qu'ils ont au pool des scénaristes à vouloir toujours lui donner une grosse part du gateau. Le personnage est à chier !
Et Luc il est bien gentil mais c'est son problème. Quel neuneu quand même. On a envie de lui foutre des baffes et de lui filer un poil de personalité. Mark avait une personalité de merde mais au moins il en avait une lui.
Faut secouer tout ça et vite !

Posté par Speedu à 00:40 - Tru Calling: Compte à rebours / Tru Calling - Intégrale - Permalien [#]