Analyses en séries

Blog de reviews sur les diverses séries que je suis. Alliant humour et analyses, chaque épisode est décortiqué à l'aide de mon oeil implacable.

vendredi 24 mars 2006

Veronica Mars - Episode 1.04 : Dupés

vm104aVeronica Mars - Saison 1, Episode 4
Dupés / Ghosts of Mars

Diffusion us : UPN - 19 octobre 2004
Diffusion française : 13eme rue - 15 mars 2006

Résumé :
A l'approche du bal de promo, Veronica repense au bal de l'an passé où Lily était la reine du groupe. Mais elle doit en même temps résoudre une affaire impliquant une arnaque montée par des nerds ce qui aidera Wallace à conclure.

vm104b vm104d vm104e
Veronica dans son bureau au lycée / Sydney Bristow d'Alias en guest / Veronica découvre la vie : aujourd'hui, le cube en métal.

Mon avis :
In your face JJ Abrams ! Une grosse claque dans ta gueule signée Rob Thomas. En un épisode, il démonte les deux succès du sieur JJ.
Alias d'abord. Vero en Sydney Brisetout au club de jeux. L'entrée de la belle et sa perruque noire : l'entrée de Sydney dans la moitié des épisodes d'Alias. Et qui est là en arrière plan ? Son sidekick black : Dixon. Euh Wallace. Hop, un micro traceur par là, un micro espion par ici, une infiltration, de la récup de mémoire d'ordi, de la destruction de matériel ennemi. Manque plus que l'artefact de Rambaldi. On a même Papa Brisetout en renfort dans son beau blouson de la DEA. Tout ça pour dire que n'importe qui peut bosser à la CIA ! Et oui, rappelons nous de Sydney recruter alors qu'elle était étudiante en fac. C'est ça le progrès. Les jeunes font tout plus tôt maintenant. Dès le lycée, on est prêt à faire la nique à Sloane ... Euh les Kane :)

Mais il n'y a pas que ça. On peut aussi féliciter la baffe dans sa gueule à un pas succès, Felicity. Sombre série sur les amours des ados. Je n'ai vu aucun épisode mais il ne fait aucun doute qu'aucune relation n'est aussi bien traitée et aussi naturelle que celle de Veronica et Troy. Troy, dont le frère est le 4400 qui guérit quand il ne sauve pas le monde du maitre du magnétisme grâce à ses pouvoirs sur la glace :) Ouais, presque des jumeuax Aaron et Shawn Ashmore. Aaron dans la peau de Troy, officiant dans la bouche de Veronica.

Enfin, le gros morceau. Lost. Une leçon magistrale. Une claque et un coup de pied au cul à JJ. Ici, les flashbacks sont intéressants, développent les personnages et servent l'intrigue. Pas comme les pseudos morceaux de vie chiants au possible d'un rocker junkie ou d'une voleuse/tueuse ou d'un commercial dans une usine de boites en carton ...
Donc voilà, on a beaucoup parlé de Lily sans vraiment la connaitre. Et paf, grosse claque. On a l'impression après cet épisode qu'on la connait personnellement. Mais on en apprend aussi beaucoup sur l'ancienne Veronica et les rapports entre elle et Lily mais aussi entre elle et les 2 mecs. Et enfin entre Lily, Duncen et leurs parents. Faudra au moins 8 saisons et 4 épisodes FB de Jack par an pour en savoir autant sur le docteur miracle de l'île. Et encore, je suis optimiste.
Et franchement Lily, c'est autre chose que toutes les guests pitoyables des perdus en méditerrannée. Lily, c'est la disparue la plus passionante de l'histoire  de la télé. Et Amanda Seyfried joue extrêmement bien le rôle.
Donc Lily était une rebelle. Dans le sens "rien à péter, je fais ce que je veux. Je vie à fond et si t'es pas contente maman, regarde, je roule une pelle à mon mec". Déjà, elle joue un type de personnage que j'affectionne particulièrement. Et elle permet de mettre en relief l'ancienne Veronica, complétement effacée et timide. On sent que la nouvelle Veronica est là pour rendre hommage à Lily. En plus, ces flashbacks permettent de nous montrer une bande vraiment unie, une bande des 4 se forgeant d'excellents souvenirs dans le rire et la bonne humeur et un peu d'alcool.
Mais on en apprend également plus sur la famille Kane. Duncan, comme encore maintenant, est surprotégé par sa famille alors que Lily se prend tous les reproches possibles par sa mère. Ah elles ne s'aiment pas ces deux-là. Tellement pas que l'épisode arrive à nous pousser à croire que Celeste Kane a tué sa fille. Pour ne plus qu'elle nuise à l'image de la famille et accessoirement provoqué la rupture Duncan / Veronica par ricochet. Diabolique la maman. Mais franchement, j'ai du mal à y croire. Parce que connaitre le coupable dès le 4eme épisode pour un mystère censé couvrir toute la saison ... En plus, Weevil apparait lors de la cérémonie d'hommage et il pleure. Que fait il là ? Pourquoi pleure t'il ? La connaissait il ? Et je rajouterais même : Celeste Kane l'a t'elle engagé pour la tuer et qu'il regrette ? Bref, le mystère s'épaissit. Mai il s'épaissit également à cause de Jack Kane. Le voir craqué comme ça lors de l'hommage à sa fille nous le place hors de suspicion. Mais pourquoi donc Keith Mars l'avait comme principal suspect ? On nous offre la mère et on nous retire le père de l'équation des suspects. Ca semble trop facile. Je vais élaborer une théorie : Celeste a manigancé le meurtre, Weevil l'a exécuté et Jack était au courant. Et Duncan a des gros doutes. Bon je sais que j'ai faux tellement ça ne me semble pas suffisament intelligent pour le niveau que la série est en train d'atteindre mais si c'est le cas ... You hou !
En tout cas, cela prouve bien que la série nous amène à réflechir, à échaffauder des théories des plans, que l'épisode suivant s'amuse à démonter. Veronica Mars est vraiment dotée d'une écriture extra fine, très intelligente et monstrueusement bien menée. C'est pas Lost, ni Alias qui peuvent en dire autant.

vm104c vm104f vm104g
Et après, on va se demander pourquoi j'adore Lily et son interprête / "You're talking to me ?" / Mais où Lily a t'elle la main qui traine ?

A savoir : Les vidéos de Lily jeune sont des vidéos personnelles de Amanda Seyfried, l'interpête de Lily.

Bref, Veronica est sur la bonne pente, une pente excellente même. L'écriture se perfectionne, JJ se prend des claques dans la gueule et j'adore. Sans oublier la référence à un maitre du cinéma, John Carpenter avec le titre original de l'épisode.

Posté par Speedu à 23:42 - Veronica Mars - Intégrale - Permalien [#]